On se prépare, on se prépare !


On se prépare, on se prépare !

Dans moins de quatre mois, le Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) 2012 ouvrira ses portes. Pour que cette 14e édition soit la plus conviviale, la plus enrichissante et la plus intéressante possible pour vous, nous nous mettons entièrement à votre écoute : notre page Facebook vous est ouverte, nos groupes de discussion sur Viadéo n’attendent plus que vous, etc.. Tous les canaux sont bons pour que vous nous fassiez part de vos multiples questions, de vos interrogations, de vos coups de coeur ou même de vos coups de gueule. N’hésitez pas non plus à exprimer vos doutes, et des doutes, que l’on soit porteur de projet, en phase de lancement d’activité, que l’on vienne de créer son activité ou que celle-ci existe déjà depuis plusieurs semaines, mois ou années, on en a à tout instant !

Notre objectif est que ce Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) 2012 soit une réussite totale, que vous en sortiez informé(e), convaincu(e), rassuré(e) si nécessaire. Pour atteindre cet objectif, nous avons besoin de connaître vos attentes, de savoir ce qui vous motive, ce qui vous interpelle, ce qui vous inquiète : pendant ces prochaines semaines, nous vous interrogerons régulièrement, nous interagirons avec vous, créateur(trice) ou dirigeant(e) de TPE.
Nous voulons vous apporter des solutions opérationnelles et des réponses concrètes, mettre des experts à votre service, pour vous accompagner au mieux dans votre parcours, vos choix et vos décisions : c’est le leitmotiv de cette édition 2012.

A bientôt !

« Pour bien penser, il faut obéir aux lois de la pensée ! »


Luc de Brabandère, auteur d’une douzaine de livres dont la quadrilogie : Le plaisir des idées, Le Management des idées, Le sens des idées et La Valeur des idées… est passionné par la créativité depuis son enfance.

A l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage, Les mots et les choses de l’entreprise, il nous a fait l’honneur, le 08 juin dernier, de partager sa passion avec nous. Réunis autour d’un petit déjeuner, à la Table d’Hédiard de la Madeleine, neuf bloggeurs spécialisés dans l’entrepreneuriat, et les organisateurs du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises), étaient présents pour l’occasion.

Pour Luc de Brabandère, la créativité n’est pas le fait d’avoir des idées. Il s’agit davantage de détecter, dans les idées existantes, LA bonne idée, qui fera décoller votre entreprise. Pour nous expliquer sa philosophie, le gourou enchaîne les exemples : « Pourquoi Sony n’a pas crée l’Ipod? » « Pourquoi Mastercard n’a pas crée Paypal ? » « Pourquoi Google n’a pas crée Facebook ? »… Toutes ces entreprises en avaient pourtant l’idée et les moyens selon lui. « Ils n’ont simplement pas su se représenter le monde dans lequel ces idées étaient porteuses » ajoute-il.

Luc nous explique ensuite la différence entre déduction et induction, les 2 temps forts de la pensée :

             – La déduction : de l’idée vers l’objet. 
               Exemple : la voiture est une Ford / Renaud / Clio…
             – L’induction : de l’objet vers l’idée
               Exemple :  la voiture est  un exemple de véhicule / de chose que j’aime dessiner / d’objet en métal…

La pensée créative est dans l’induction, et les idées qui en découlent ne sont jamais vraies ou fausses, mais simplement utiles ou inutiles, nous précise-t-il ensuite. Pour étayer sa logique, Luc nous propose un nouvel exemple :
«  Pourquoi Bic, fabricant de stylo, s’est-il lancé dans la fabrication de rasoir ou de briquet ? Parce qu’ils sont parvenus, en partant du stylo, à réorienter leur métier, qui n’était finalement pas dans l’écriture mais dans la fabrication d’objet en plastique à bas prix. »

 L’échange c’est ainsi poursuivi pendant près de 2 heures entre le philosophe et les bloggeurs et c’est conclu sur ce bon mot : « Ce qui me donne de l’espoir dans le futur, c’est la nouvelle génération et les micro-entreprises qui multiplient les initiatives humaines. »

A propos de Luc de Brabandère:
Luc de Brabandère est ingénieur civil en mathématiques appliquées (1971) et licencié en philosophie (2002) de l’Université Catholique de Louvain. Spécialiste de la créativité, il est l’auteur d’une douzaine de livres qui sont devenus une référence en la matière. Senior Advisor et Fellow du Boston Consulting Group, il pratique la philosophie en entreprise et consacre une partie croissante de son temps à l’enseignement, principalement à la Louvain School of Management. Il a cofondé CartoonBase pour promouvoir l’utilisation du dessin humoristique et encourager la créativité dans le graphisme et les illustrations en tout genre.

A propos du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) :
Le Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) est l’événement national des dirigeants, créateurs de petites entreprises et indépendants. La 14ème édition du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) aura lieu les 09, 10 et 11 octobre 2012 au Palais des Congrès de Paris.
www.salonmicroentreprises.com

Les coûts de votre micro entreprise


A la création d’une micro entreprise, les entrepreneurs oublient parfois d’intégrer dans leurs budgets certaines dépenses nécessaires au démarrage de leur activité. Dans la conférence « 30 minutes pour savoir ce que coûte vraiment une micro entreprise la 1ère année », en écoute libre sur le site du Salon des micro entreprises, découvrez quels sont les coûts à prévoir pour la première année de vie de votre micro entreprise.

Les dépenses obligatoires liées à la création de votre micro entreprise

Il existe des frais rarement intégrés dans les budgets mais auxquels le créateur ne peut malheureusement pas échapper au lancement de sa micro entreprise, tels que :

– L’assurance responsabilité civile et professionnelles : pour un consultant, comptez environ 120€ par an, et jusqu’à 500€ pour un commerçant.

– Les frais bancaires : il y en a toujours. Ils sont de l’ordre de 240€ par an.

Les dépenses facultatives à prévoir pour votre micro entreprise

Selon l’activité de votre micro entreprise, vous devrez envisager des dépenses dites « facultatives » telles que :

– Dépenses d’expertise comptable : il est conseillé de faire appel à un cabinet d’expertise comptable. Il vous aidera à établir convenablement votre budget prévisionnel et vous accompagnera dans vos démarches administratives.

– La prévoyance : elle vous couvre en matière d’invalidité, de congés maladie et de décès. Le coût est d’environ 900€ par an, en fonction des garanties que vous prenez.

– La protection intellectuelle de votre micro entreprise : chaque dépôt de marque auprès de l’Institut nationale de la propriété intellectuelle (INPI) coute environ 250€. Côté nom de domaine, pour votre site internet, comptez en moyenne 12€ par an.

– Vos bureaux : le démarrage de la location de bureaux pour votre micro entreprise peut correspondre à l’équivalent de 9 mois de loyer, quand on y intègre le dépôt de garantie de 3 mois, les honoraires d’agence et l’avance du loyer pour le premier trimestre. Il existe actuellement des solutions plus souple telles que le coworking ou des centres flexibles de location de bureau qui vous revient à 35€/mois.

Pour en savoir plus, écoutez l’intégralité de la conférence « 30 minutes pour savoir ce que coûte vraiment une micro entreprise la 1ère année », en écoute libre sur le site du Salon des micro entreprises.

 

Boostez les ventes de votre micro entreprise


Dans la conférence « Boostez vos ventes ! », en écoute libre sur le site du Salon des micro entreprises et animée par Evelyne Platnic Cohen , Fondatrice de Booster Academy, retrouvez des conseils pour améliorer vos compétences commerciales et développer votre micro entreprise.

Développer vos compétences commerciales, c’est développer votre micro entreprise !

La vente est une compétence transversale. En effet, tous les jours nous vendons des biens, des idées, des compétences… Vendre est la première fonction de l’entrepreneur pour développer sa micro entreprise. Seulement beaucoup pensent qu’ils ne sont pas de bons vendeurs et que ceci ne peut pas changer. Selon Evelyne Platnic Cohen on peut tous être un bon vendeur mais pour cela il faut travailler ses compétences commerciales en 3 points :
– le mental
– le comportemental
– les techniques et le processus de vente

Quelques conseils pour développer votre micro entreprise

Voici quelques conseils pour améliorer vos compétences commerciales :
    – Rien ne s’improvise : il est important que vous maitrisiez votre discours et vos techniques de vente car avec le temps et l’expérience vous allez pouvoir améliorer votre interprétation.
    – Des opportunités pour développer votre micro entreprise : la vente c’est aussi des opportunités. Il faut que vous soyez  attentif à votre environnement, aux rencontres que vous faites. C’est ainsi que vous pourrez avoir des opportunités pour votre micro entreprise.
    – Poser les bonnes questions : la vente c’est de l’écoute et savoir poser les bonnes questions. L’objectif étant de rechercher et de comprendre les besoins de vos clients. Il est tout à fait possible de vendre sans arguments, cela dépend de la qualité de votre questionnement.

Pour en savoir plus, écoutez l’enregistrement complet de la conférence « Boostez vos ventes ! » sur le site du Salon des micro entreprises.

>Retrouvez sur le même sujet :
– Les clés pour développer votre micro entreprise !
30 minutes pour savoir vendre au bon prix
Comment trouver et fidéliser ses clients ?

Le ministère soutient les entreprises en herbe


Frédéric Lefebvre, Secrétaire d’Etat chargé des petites et moyennes Entreprises est venu au salon pour signer un partenariat avec Entreprendre pour apprendre. Le but de cette association est de créer des Mini-Entreprises dans les collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur. La relève des entrepreneurs est assurée! Le ministre en a profité pour allez au devant des exposants et entrepreneurs du salon.

 

 

 

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME - Solutions pour Mon Entreprise - a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » - T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.
Vos prochains rendez-vous en 2017 :
Salon SME Paris, les 25 & 26 septembre
Salon SME Online, les 5 & 6 décembre

Rejoignez la communauté du Salon SME