Le Business Plan, compagnon de route indispensable de votre création d’entreprise

Ce document synthétique retrace l’histoire de votre projet, de ses débuts à ses perspectives d’avenir. Sa rédaction peut paraître fastidieuse, mais vous croyez en votre projet, rien ne peut vous décourager ! Découvrez les repères pour bien démarrer.

Un Business Plan, est-ce bien nécessaire ?

Le Business plan (ou BP) est parfois remis en question mais dans la pratique, il est tout à fait nécessaire, pour deux raisons :

Quelques principes :

  • Nécessaire pour le créateur (ou les créateurs) car il lui permet d’avancer, étape par étape, et de ne perdre de vue ni ses avantages concurrentiels ni la demande des clients ; c’est un outil de travail.
  • Nécessaire ensuite pour expliquer le business aux futurs partenaires (associés ou actionnaires, business angels, banquiers, fournisseurs et concours de création, etc.), les séduire et les convaincre de participer à cette aventure ; c’est un outil de communication.

Pour bien envisager l’intérêt du BP, il faut bien comprendre qu’au-delà du document final qui sera présenté aux partenaires et à des jurys de concours, c’est le processus de création qui est primordial. Et ce processus se concrétise par la construction du BP, qui doit nécessairement prendre plusieurs semaines pour « mûrir » son idée de départ.

 

Les composantes d'un Business Plan
Les composantes d’un Business Plan

 

Comment l’élaborer efficacement ?

Quelques principes :

  • Être agile, rapide mais complet ; c’est-à-dire se mettre en mode « lean start-up » : se confronter rapidement à la réalité du terrain grâce à un minimum viable product (maquette, flyer, brochure, landing page, etc.) tout en dépensant le moins de moyens, pour valider son idée.
  • Avancer étape par étape, avec des allers et retours, pour « ne pas mettre la charrue avant les bœufs ! » (par exemple envisager un plan de communication alors que le Business Model n’est pas précisément défini).
  • Avoir toujours en tête la proposition de valeur que l’on est capable de faire aux clients, en pensant « usage » plus que produit ou service.
  • Imaginer un Business Model (modèle économique) simple et réaliste pour le démarrage, construit sur une étude de marché fiable et complète.
  • Apporter des preuves tangibles (ne pas partir sur des idées non fondées).
  • S’entourer de compétences complémentaires.
  • S’assurer de la cohérence entre ses objectifs et les moyens à mobiliser.
  • Établir des prévisions financières solides sur les premières années, à partir d’estimations du chiffre d’affaires prévisionnel et des moyens à mobiliser (matériels, humains, financiers, etc.) pour l’atteindre.
  • Imaginer l’avenir.

 

Comment présenter le document BP ?

  • Écrire le Business Model en pensant aux clients, c’est-à-dire au « à quoi ça sert » et non au « comment ça marche » qui n’a pas à être dévoilé à ce stade.
  • Mettre en avant le Business Model, ainsi que les avantages compétitifs du projet.
  • S’aider d’un schéma peut aider à clarifier le Business Model et évite de longs textes.
  • La forme doit être précise, claire, le Business Plan bien écrit et sans jargon.
  • Tout formuler en 20/30 pages plus les annexes.
  • La présentation-type est formatée ainsi :

Comment présenter oralement le BP ?

Le plus souvent, après l’envoi du document BP, et si le projet est retenu, le créateur est amené à présenter son projet et le défendre devant un jury. Cette présentation se déroule de la manière suivante :

  • La présentation est cadrée sur 15 mn, avant les réponses aux questions.
  • Un PowerPoint (ou autre format) est conseillé pour aider à suivre la présentation.
  • Une copie des slides peut même être distribuée.
  • La fin de la présentation sert à demander aux futurs partenaires ce qu’on attend de leur participation (réseau, RD, financement) et le retour qu’ils peuvent en attendre.

Pour se préparer à cet exercice, 2 conseils :

  • Se mettre à la place de celui qui écoute pour présenter ce qu’il « doit » entendre.
  • Se préparer en s’exerçant à l’elevator pitch, qui se réalise en 1, 3 ou 5 minutes. Il oblige à la concision et est un bon entraînement à la présentation de 15 minutes.

 

Vous l’aurez compris, un Business Plan bien construit est un atout incontournable pour votre projet :

  • Il vous permet de prendre de la hauteur sur votre projet pour le porter vers l’avenir.
  • Il en prouve la viabilité à l’étape-clé où vous devez plus que jamais convaincre.
  • Il peut être utilisé comme 1er « contrat » avec vos futurs partenaires.

 

Pour aller plus loin

Découvrez le podcast de la conférence de Catherine Léger-Jarniou au Salon SME 2017 : Le Business Plan. Pourquoi ? Comment ?

 

A propos de l’auteur

Catherine Léger-Jarniou
Professeur émérite, responsable du Master Entrepreneuriat à l’Université Paris-Dauphine.
Présidente de l’Académie de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation.
Conseil auprès de jeunes entreprises en croissance.
Co-auteur avec Georges Kalousis, de Construire son Business Plan, les clés pour un BP performant. Editions Dunod, Collection Entrepreneurs, 4ème édition, 2017.

 

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME - Solutions pour Mon Entreprise - a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » - T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.
Vos prochains rendez-vous en 2018 :
Salon SME Online, les 20 & 21 mars
Salon SME Paris, les 1er & 2 octobre

Rejoignez la communauté du Salon SME