Un outil pratique pour analyser les tendances de votre marché


monbarometre.jpeg Deviser sur la tendance et opérer une veille active n’est, et d’une, pas si simple lorsque l’on crée son entreprise et surtout, prend beaucoup de temps. C’est que tous, nous aimerions vraiment être un peu plus rassurés sur les tendances des prochains mois !

 

Sur Place des réseaux, vous pouvez découvrir en ce moment un outil plutôt bien fait pour obtenir rapidement des informations fiables sur les tendances de plus de plus 500 activités sur les marchés de l’habitat, finances-assurance, services aux entreprises et services à la personne.
Le service vous permet d’obtenir, chaque mois, une analyse personalisée.

Découvrir le baromètre de Quotatis >>

La crise ne décourage pas les créateurs d’entreprises !


Malgré le fort ralentissement de l’économie fin 2008, l’année se termine avec des chiffres très encourageants pour 2009 : près de 326 000 entreprises créées en 2008 ! Une hausse de 1.3% par rapport à 2007*.

En tête des créations, les services à la personne et aux entreprises. Et si ces nouvelles entreprises embauchent peu – souvent, l’entrepreneur créé son propre emploi – un véritable réservoir d’emplois se constitue petit à petit. En 2008, près de 500 000 emplois ont ainsi vu le jour.

De quoi retrouver un peu d’optimisme pour 2009 ! D’autant que de nombreux créateurs prêts à se lancer fin 2008 auraient attendu la mise en application du nouveau statut de l’auto-entrepreneur pour se lancer…

A suivre !

* Source : Le Figaro, 26/01/09.

Créer son entreprise en 24h !


Le vendredi 06 et samedi 07 février 2009, de 13h00 … à 13 h00, Advancia lance un défi aux étudiants et apprentis des universités et écoles d’Ile-de-France. Cet événement est l’occasion pour eux et pour les journalistes de suivre en direct et en une journée l’aventure de la création d’entreprise.

Les étudiants réunis en équipe seront accompagnés d’un coach, d’experts juridiques, financiers, marketing et communication pour monter leur projet d’entreprise présentée le soir même au jury des 24h.

En savoir +

Que d’interrogations autour du statut d’auto-entrepreneur !


En surfant sur les blogs et les forums, nous avons réalisé à quel point la création du statut auto-entrepreneur suscitait des questions et des doutes.

Nous vous retranscrivons aujourd’hui un bilan de nos recherches :

CONDITIONS D’ACCES
– Ce statut sera-t-il accessible aux professions libérales ?
– Je suis fonctionnaire, ai-je le droit de créer une auto-entreprise ?
– Quels sont les secteurs concernés par l’application du statut : artisanat, commerce, coaching ?
– En tant que chômeur, vais-je conserver mes droits si je deviens auto-entrepreneur ?
– Les ressortissants de l’Union Européenne résidant en France peuvent-ils aussi créer leur auto-entreprise ?

DEMARCHES ADMINISTRATIVES
– Vais-je devoir passer par la Chambre de commerce et d’industrie pour immatriculer mon activité ?
– Quelles sont les démarches administratives à effectuer ?
– Comment déclarer le lancement ou l’arrêt de son activité ?
– Combien de temps y-a-t-il entre le moment où je déclare mon activité et le moment où je peux exercer réellement ?
– Quel est l’intérêt de déclarer si ça ne me rapporte que de petits revenus ?

DEFINITION / CHAMPS D’APPLICATION DU STATUT
– Puis-je créer mon auto-entreprise pour quelques mois seulement ? Et pour toute la vie ?
– Puis-je créer une auto-entreprise de services et une de commerce ?
– En quoi est-il plus avantageux que les statuts déjà existants ?
– J’ai déjà créé ma micro entreprise, est-il possible de la basculer en auto-entreprise ?

Si vous aussi vous vous posez aussi des questions, partagez les avec nous sur ce blog et venez au salon pour trouver les réponses.

Le statut d’ »auto-entrepreneur » est passé !


Dans la nuit de jeudi dernier, l’Assemblée nationale a donné son appui au développement en France « d’auto-entrepreneurs ». Ce statut, qui sera effectif à partir de janvier 2009, concerne tous les salariés, retraités et chomeurs qui souhaitent arrondir leurs fins de mois avec une activité commerciale complémentaire.

En pratique, quelles sont les conséquences de cette loi ?

1 – Dispense d’immatriculation de l’activité au registre des commerces et des sociétés si son chiffre d’affaires ne dépasse pas un certain seuil (qui va être fixé par décret très prochainement).

Un salarié qui voudrait ainsi développer une activité complémentaire (coaching, vente de gâteaux ou de bijoux sur internet) devra seulement s’inscrire auprès du centre de formalités des entreprises dont il dépend.

2 – Mise en place d’un régime simplifié et libératoire de prélèvement fiscal et social pour les auto-entrepreneurs. En clair l’auto-entrepreneur qui le souhaite pourra s’acquitter d’un prélèvement sur une base mensuelle ou trimestrielle, égal à 13 % de son chiffre d’affaires pour les activités de commerce et à 23 % pour les activités de services.

Ce régime simplifié s’applique pour les personnes qui ont un revenu fiscal de référence n’excédant pas, par part de quotient familial, la limite supérieure de la troisième tranche du barème de l’impôt sur le revenu.

Pour consulter le projet de loi complet http://www.modernisationeconomie.fr/pdf/projetloime.pdf

Aux Etats-Unis sur 26,1 millions d’entreprises, 78% sont des entreprises d’auto entrepreneurs*, nous espérons que ce nouveau statut suscitera autant de vocations !

*Source : Us Bureau of the Census

Services à la personne, un potentiel de développement gigantesque !


sans-titre1.pngÉvolution des modes de vie, augmentation des besoins, fiscalité favorable, tout concourt à faire des services à la personne l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie. En effet celui-ci enregistre une croissance annuelle de 5,5% depuis 1990 et présenterait une capacité de création de 500 000 emplois à l’horizon 2008.

Entre nous, un chiffre qui fait rêver :
2 heures de services achetés par semaine par chaque ménage français créeraient directement 1 million d’emplois !!!
En juillet 2007, nous passions tout juste sous la barre des 2 millions de chômeurs… (selon l’INSEE).

pour en savoir plus sur les services à la personne cliquez ici 

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME - Solutions pour Mon Entreprise - a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » - T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.
Vos prochains rendez-vous en 2018 :
Salon SME Online, les 20 & 21 mars
Salon SME Paris, les 1er & 2 octobre

Rejoignez la communauté du Salon SME