Futurs auto-entrepreneurs, le formulaire de déclaration d’activité expliqué pas à pas !


pas-a-pas.pngUne fois votre déclaration envoyée, il vous sera difficile de modifier les informations concernant votre activité. Aussi avant de vous lancer, lisez ce guide pour éviter toute erreur.

Découvrez pourquoi et comment choisir telle ou telle option du régime. Pour chaque choix, évaluez les implications pour votre activité, votre protection sociale, vos impôts. Tout ce qu’il faut savoir avant de valider votre adhésion au régime de l’auto-entrepreneur >>

Et aussi : à découvrir dans la lettre mensuelle de Planète auto-entrepreneur :

guide-ae-couv.jpg> Auto-entrepreneurs, quels sont vos risques professionnels ? Comment vous couvrir ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous exercez votre activité en votre nom propre. Vous êtes donc personnellement responsable de toutes les conséquences et engagements de vos actes. Découvrez dans cet extrait du Guide pratique de l’auto-entrepreneur (mai 2009) de Gilles Daïd et Pascal Nguyên toutes vos obligations en matière d’assurance et les solutions appropriées pour votre activité >>


Interview :

> « Il faut commencer à communiquer avant même d’avoir démarré son activité »
Nathalie Schlatter-Milon, psychologue clinicienne

> « Mon activité me rapporte déjà près de 400 euros à chaque vente ! »
Sophie de la Guéronnière, créatrice de bibis

> Le point sur vos obligations comptables
Stéphanie Assante, spécialiste de la création d’entreprise

Bonne lecture à tous !

Alain Bosetti interviewe Hervé Novelli à Bercy


Le 26 mai, l’équipe de Planète auto-entrepreneur s’installait au Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi pour interviewer le Secrétaire d’Etat Hervé Novelli. Dernières projections, profil des auto-entrepreneurs, évolutions du régime pour demandeurs d’emploi, fonctionnaires… Celui-ci fait un point complet sur la situation à date et répond aussi aux critiques.

 La suite en direct ici >>

« L’auto-entreprise, un tremplin » ?


Avec près de 140 000 auto-entrepreneurs inscrits à fin avril, le secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat et des PME a de quoi se réjouir. L’objectif premier de 200 000 auto-entrepreneurs à fin 2009 est loin, le ministère espère désormais près de 300 000 inscriptions avant la fin de l’année !

Pourquoi un tel succès ? Comment le comprendre dans un contexte économique dégradé ?
Hervé Novelli donne son avis >>

image-1.png    Source : Interview d’Hervé Novelli sur Challenges

600 auto-entrepreneurs invités à l’Élysée


Jeudi dernier, le Président Nicolas Sarkozy recevait à l’Élysée près de 600 auto-entrepreneurs et acteurs de l’accompagnement à la création d’entreprise. L’équipe de Planète auto-entrepreneur était invitée. Marie-Pierre Doré, Directrice Associée du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) a récolté pour nous les points clés du discours présidentiel.

auto-entrepreneurs-elysee.jpeg> « (…) L’entrepreneuriat est re-devenu une valeur positive et partagée.
> Le succès de l’auto-entrepreneur est un phénomène de société.
> 150 000 auto-entrepreneurs aujourd’hui, c’est 150 000 symboles de résistance et d’optimisme […] qui fixent le cap pour sortir de la crise.
> Je souhaite que l’on fasse de vos histoires personnelles des exemples dans les écoles, les cités et à la Tv.
> Je prends le modèle de l’entrepreneur comme le modèle opposé à celui des spéculateurs
> La crise est une occasion d’investir et de rattraper notre retard.
> L’auto-entrepreneur est une manière pragmatique de lutter contre le travail illégal et le chômage.
> Objectif : passer de la très petite entreprise à la petite entreprise, de la petite entreprise à la moyenne entreprise, et de la moyenne entreprise à la grande entreprise. C’est tout ce que je vous souhaite (…). »

Le Président a également formulé le souhait que les auto-entrepreneurs aient comme tout entrepreneur droit à la formation professionnelle. À sa demande, une réunion devrait être organisée avec les responsables des différents fonds de formation professionnelle des travailleurs indépendants, afin de « faciliter l’accès des entrepreneurs à la formation professionnelle. »

Pourtant, à ce jour, le forfait social – les cotisations sociales dont s’acquitte l’auto-entrepreneur – ne comprend pas la cotisation à la formation professionnelle continue… Qui financera la formation professionnelle des auto-entrepreneurs ? Le fond d’investissement social a été cité comme source potentielle. Une réponse qui sera certainement très attendue par les 300 000 auto-entrepreneurs prévus pour la fin de l’année 2009.

Le régime de l’auto-entrepreneur sera-t-il revu pour les artisans ?


Suite à la rencontre des principaux responsables des acteurs institutionnels de l’artisanat, Hervé Novelli, secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme et des Services a constitué un groupe de travail, composé à la fois de représentants de l’État et de représentants de l’artisanat.

Objectif pour le groupe, évaluer l’impact du régime de l’auto-entrepreneur sur :

travaux-maison.jpg
• les créations d’entreprises artisanales,
• les règles d’immatriculation dans les chambres de métiers,
• les métiers soumis à qualifications professionnelles,
• l’obligation d’assurance.

Il a été clairement précisé dans le communiqué du ministère du 14 avril 2009, que suite aux conclusions du groupe de travail, le régime de l’auto-entrepreneur pourrait être modifié pour tout ce qui concerne l’artisanat. Pour le moment il n’a été fait mention d’aucune échéance pour le rendu des conclusions… information à suivre donc.

Source : communiqué du Secrétariat d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME du Tourisme et des Services – 14/04/2009.

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME – Solutions pour Mon Entreprise – a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau. Rendez-vous à Paris, les 1er et 2 octobre 2018.

Bonne nouvelle, le Salon SME Online est désormais accessible 24h/24, 7j/7 ! Webinar live ou en replay, solutions et conseils personnalisés… Où que vous soyez, profitez toute l’année des ressources du salon permanent pour les entrepreneurs, pour booster la création et le développement de votre entreprise.

Rejoignez la communauté du Salon SME