Les réseaux sociaux dans les mains de vendeurs permettent de s’adapter aux nouveaux comportements des acheteurs. Ils permettent d’amplifier la présence des marques, ils soutiennent les nouvelles méthodes de vente.

Mais le Social Selling permet-il de développer le chiffre d’affaires ? Directement ou indirectement, à plus ou moins long terme, a-t-il un impact sur le cycle de vente ?

Extrait du livre de Sophie Attia « Le Social selling : Utiliser les réseaux sociaux pour vendre » aux éditions Dunod.