Création d’entreprise : on fait le point sur les Réseaux d’accompagnement

Où s’informer, et comment se faire aider dans ses démarches liées à la création d’entreprise et au financement de celle-ci ? Quels critères retenir pour choisir votre structure d’accompagnement ? Pour solliciter les acteurs adéquats selon la nature de votre projet, évaluer vos chances et gonfler vos ressources financières, suivez le guide.

Pour vous aider dans vos financements, les réseaux d’accompagnement fourmillent d’initiatives. Cap sur 5 grands réseaux français.

L’ADIE : créer son entreprise par le microcrédit

  • Sa mission : Financer les créateurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire, à travers le microcrédit et les accompagner avant, pendant et après la création de leur entreprise.
  • À qui s’adresse-elle ? Aux demandeurs d’emplois, exclus du système bancaire ou allocataires du RMI.
  • Ce qu’elle vous apporte :
    1. Financement : prêts solidaires et aides complémentaires.
    2. Aide à la création : un conseiller vous accompagne dans vos démarches administratives, dépôt de statuts et autres. Une fois l’entreprise lancée, vous pourrez solliciter des appuis pour la gestion, le développement commercial et la communication de votre entreprise.
    3. Suivi post-création : afin d’apporter un complément de formation, l’ADIE organise des formations collectives, rencontres d’échanges d’expériences et d’informations entre jeunes créateurs.

Pour en savoir plus : http://www.adie.org

 

Réseau Entreprendre : accompagner de nouveaux entrepreneurs créateurs d’emplois

  • Sa mission : faire émerger et réussir de nouveaux entrepreneurs significativement créateurs d’emplois et de richesses.
  • À qui s’adresse-t-il ? L’accompagnement de Réseau Entreprendre s’adresse aux créateurs et repreneurs qui ont le potentiel de faire de leur entreprise, une PME apte à se développer.
  • Ce qu’il vous apporte :
  1. Financement : un prêt d’honneur de 15.000 à 50.000 € (jusqu’à 90.000 € pour les projets innovants), remboursable sur 5 ans, sans intérêt ni garantie.
  2. Aide à la création : un parrain, chef d’entreprise, vous accompagne pendant deux à trois ans : il vous conseille et oriente dans les étapes de création. L’occasion pour vous pouvez aussi d’être introduit dans des réseaux économiques locaux.
  3. Suivi post-création : vous bénéficiez d’un accompagnement collectif via les clubs de lauréats.

Pour en savoir plus : http://www.reseau-entreprendre.org/

 

France Active : donner aux entrepreneurs engagés les moyens d’agir sur leur territoire

  • Sa mission : Pionnier de la finance solidaire, le réseau aide les personnes en difficulté à créer leur entreprise individuelle. Il finance parallèlement les entreprises solidaires (insertion par l’activité économique, associations d’utilité sociale).
  • À qui s’adresse-t-il ? Le réseau finance les TPE créées ou développées dans des territoires sensibles urbains ou ruraux et les entreprises solidaires qui mettent en œuvre des activités d’insertion économique à destination de public en difficulté.
  • Ce qu’il fait pour vous :
  1. Financement : France Active propose des solutions de financement et d’accompagnement à travers trois types d’intervention : des garanties d’emprunts bancaires, des prêts solidaires et des dispositifs spécifiques (Fonds de confiance, CAP’JEUNES etc).
  2. Aide à la création : les spécialistes financiers ou juridiques des Fonds Territoriaux vous aident dans la rédaction de demande de prêts et vous suivent lors du démarrage de l’activité.
  3. Suivi post-création : vous participez à des sessions d’échanges entre membres des clubs de créateurs, tenus par les Fonds Territoriaux.

Pour en savoir plus : http://www.franceactive.org

 

Initiative France : un réseau de proximité

  • Sa mission : aider les porteurs de projets, repreneurs et développeurs d’entreprises, en particulier sur des points techniques et juridiques.
  • À qui s’adresse-t-il ? À tous les créateurs d’entreprises, une fois le projet de création finalisé.
  • Ce qu’il fait pour vous :
  1. Financement : sous forme de prêt d’honneur à la personne, sans intérêt ni caution.
  2. Aide à la création : un parrain, chef ou cadre d’entreprise, vous suit et vous bénéficiez de ses conseils et expériences.
  3. Suivi post-création : un conseiller de la plate-forme d’initiative sera alors votre interlocuteur privilégié pour la définition de choix stratégiques et dans vos démarches administratives.

Pour en savoir plus : http://www.initiative-france.fr/

 

Pour aller plus loin, rendez-vous au Salon SME

Pour échanger avec des experts de la création d’entreprise et du financement, rendez-vous au prochain Salon SME, les 25 et 26 septembre 2017 au Palais des Congrès de Paris.

> Votre invitation gratuite

Et en attendant le salon, (re)découvrez les podcasts audio des conférences 2016 pour les créateurs d’entreprise.


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME - Solutions pour Mon Entreprise - a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » - T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.
Vos prochains rendez-vous en 2018 :
Salon SME Online, les 20 & 21 mars
Salon SME Paris, les 1er & 2 octobre

Rejoignez la communauté du Salon SME