Réussissez votre campagne de crowdfunding grâce à la communication

Le crowdfunding permet de financer vos projets grâce à la participation financière de multiples personnes, sur internet. Il s’agit de don pour don, c’est à dire que vous sollicitez les membres de votre communauté pour qu’ils investissent de l’argent dans votre projet, et en échange, vous leur offrez un cadeau ou un produit. Le crowdfunding est souvent utilisé comme campagne de lancement d’une marque.

Vous disposez généralement de trois mois maximum pour récolter la somme que vous désirez sur les plateformes dédiées. Autant dire que les enjeux sont élevés. Pour que votre campagne soit un succès, rien de mieux qu’une bonne stratégie de communication !

La première règle c’est l’anticipation !

Avant même de lancer la demande de financement, il faut vous poser les bonnes questions :

  • Quelles raisons vous poussent à faire cette campagne de crowdfunding ?
  • A quoi va vous servir l’argent récolté ?
  • Quelles vont être vos contreparties ?
  • Quels sont vos objectifs financiers ?
  • Quelle sera la durée de votre campagne de crowdfunding ?

Ensuite vient ensuite le choix de la plateforme

Kiss Kiss Bank Bank (pour les projets créatifs et innovants), Ulule (pour les projets culturels et solidaires), Babeldoor (pour les projets à forte utilité sociale) ou encore Tudigo (pour les projets locaux)… A vous de choisir la plateforme la plus en adéquation avec votre projet.

Une stratégie de communication en 7 points essentiels

La stratégie de communication débute avant même le lancement de la campagne de crowdfunding et s’étend jusqu’à sa toute fin. Elle est composée de 7 étapes :

  • Parler de son projet
    A sa famille, à ses amis, à ses collègues, et ce, avant même de lancer la campagne. Ce sont eux votre premier soutien, et votre premier relais de communication. Établissez une base de données pour être sûr de n’oublier personne !
  • Élaborer un message percutant
    Bien plus qu’un simple « j’ai besoin d’argent », votre message doit être fort, original et attractif pour déclencher l’intérêt des donateurs. Faites savoir à votre communauté que c’est bien plus qu’un don, c’est la participation à une grande aventure qui démarre.
  • Communiquer sur la plateforme de crowdfunding choisie
    Complétez la fiche de présentation, vérifiez et alimentez le fil d’actualité, ajoutez des images et vidéos à l’espace multimédia, insérez une présentation personnelle : c’est votre site vitrine pendant la campagne.
  • Développer ses outils de communication
    Une vidéo de présentation de votre projet est essentielle ! Pensez aussi aux articles de blog, campagnes emailing (un par semaine), visuels dédiés aux réseaux sociaux, dossier de presse, flyer. Le kit complet pour une communication au top !
  • Prévoir ses actions de communication
    Pensez à lister les événements auxquels vous pourrez participer pour faire parler de la campagne, ils sont essentiels pour rencontrer de nouveaux donateurs. Avec votre réseau, organisez des apéros où vos amis inviteront leurs propres amis pour élargir le cercle. Et faites de vos amis des ambassadeurs qui eux-mêmes iront chercher des donateurs.
  • Maintenir le dialogue
    Informer régulièrement vos potentiels donateurs grâce aux outils et supports cités ci-dessus est très important. Mais pensez également à remercier les donateurs et incitez-les à partager l’info ! C’est une étape capitale à ne pas négliger.

Conseils pour tenir jusqu’au bout… Et au-delà !

Une fois que vous aurez complété ces sept points, constituez-vous un rétroplanning afin de vous organiser et de respecter vos délais.
Et n’oubliez pas, il faut garder le rythme et varier les contenus, pour tenir sur la durée. Car vous verrez, une campagne de crowdfunding démarre généralement en grande pompe puis subit un moment de flottement au milieu de la campagne. Redoublez d’efforts sur la fin pour atteindre, voire dépasser vos objectifs !

 

Pour aller plus loin !

(Re)découvrez, en podcast audio, les interventions en conférences de Juliette Eskenazy, au Salon SME 2017 :

 

Profitez également des ressources du Salon SME Online, le Salon virtuel permanent pour les entrepreneurs, accessible 24h/24, 7j/7. Webinar live ou en replay, solutions et conseils personnalisés… Où que vous soyez, faites le plein de solutions et conseils pour booster le développement de votre entreprise.

Prochain Webinar live, le mardi 5 juin : Développer son réseau, les clés de la réussite.

 

A propos de l’auteur

Juliette Eskenazy - Poussin CommunicationAprès avoir travaillé dans la communication institutionnelle et politique, Juliette Eskenazi a eu envie de vivre une nouvelle aventure. Il y a 4 ans, elle a eu l’idée folle de créer une agence de communication dédiée aux créateurs d’entreprises, entrepreneurs indépendants et TPE : Poussin Communication. Depuis, elle accompagne chaque jour des entrepreneurs passionnés, avec son équipe, elles s’investissent à fond dans chacun de leur projet !

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME – Solutions pour Mon Entreprise – a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau. Rendez-vous à Paris, les 1er et 2 octobre 2018.

Bonne nouvelle, le Salon SME Online est désormais accessible 24h/24, 7j/7 ! Webinar live ou en replay, solutions et conseils personnalisés… Où que vous soyez, profitez toute l’année des ressources du salon permanent pour les entrepreneurs, pour booster la création et le développement de votre entreprise.

Rejoignez la communauté du Salon SME