Créateurs d’entreprise : notre sélection lecture pour cet été


C’est bien connu, le créateur d’entreprise n’a guère de temps à consacrer à ses loisirs. Loin de vous inciter à passer vos quelques jours de vacances avec une pile de devis sous le bras… pourquoi ne pas profiter de ce temps de repos pour progresser sans s’épuiser ? Avec une lecture à la fois utile et relaxante par exemple.

> Stratégie pour la Création d’Entreprise, de Robert Papin, Dunod Editions

image-1.pngCette 9e édition n’a plus à faire ses preuves. L’ouvrage – désormais appelé « le Papin » – aborde tous les aspects de la création : psychologie du créateur , test de l’idée, marketing, business plan, règles juridiques, fiscales et sociales…
Avec des outils (tableaux financiers, modèles de statuts) et surtout un ton loin des manuels et autres descriptifs économiques arides, il constitue une véritable bible pour le développement de votre projet.

Et aussi :
> En quête d’idée d’activités pour entreprendre ? Découvrez :
200 créneaux d’avenir pour se mettre à son compte, de Marie-Josèphe Nuel, Editions du Puits Fleuri.

> Vous envisagez de devenir auto-entrepreneur ? Pour vous :
Le Guide pratique de l’auto-entrepreneur, de Gilles Daïd et Pascal Nguyên, éditions Eyrolles (mai 2009).

Auto-entrepreneur, par l’équipe de rédacteurs des Éditions Philippe Lefebvre.

Bonne lecture !

Dans moins de 8 mois, vous créerez votre entreprise sans bouger de votre bureau !


Hervé Novelli a annoncé cette semaine l’ouverture d’un site web, ou guichet unique, où le créateur d’entreprise pourra effectuer, sans se déplacer, toutes les formalités nécessaires à la création de son entreprise.

Un projet ambitieux !
Le site du ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi affiche en effet de nombreux objectifs pour ce guichet. Le créateur devra pouvoir via ce site :
•    Accéder à une information adaptée, actualisée et pertinente pour ce qui concerne la création et l’exercice d’activités professionnelles,
•    Identifier les pièces à produire pour chaque formalité et demande d’autorisation ;
•    Effectuer en ligne le dépôt de dossier de formalités et de demande d’autorisation, dans toutes ses composantes,
•    Suivre leurs dossiers avec un engagement de délai et de résultat des opérateurs.

Ouverture prévue à ce jour : janvier 2010. Même échéance pour les guichets physiques uniques qui devront être mise en œuvre par les CFE. Le secrétaire d’État Hervé Novelli et les présidents des réseaux de CFE signataires de la convention de partenariat se sont en effet engagés à simplifier les formalités de création d’entreprise, aussi bien dans le virtuel que dans le réel !

Créateurs d’entreprises, auto-entrepreneurs, dirigeants, comment être repéré par les journalistes ?


presse.pngÊtre mentionné ou cité dans un article est l’un des moyens les plus crédibles (et le plus économique) d’asseoir votre réputation et votre notoriété. Mais comment faire pour entrer dans le cercle des journalistes, très sélectifs et déjà sur-sollicités ?

Découvrez dans la lettre de Place des réseaux du mois de mai les extraits du Guide de media-training et règles de prise de parole en public de Pascal Le Guern et Philippe Lecaplain.

En avant-première : les meilleurs conseils pour vous faire connaître de la presse et obtenir des retombées medias ! >>

Et pour compléter votre lecture, découvrez les autres articles publiés sur Place des réseaux ce mois-ci >>

Bonne lecture à tous !

Une saison et puis s’en va… Une boutique éphémère et itinérante pour soutenir les créateurs d’entreprises artisanales


affiche-boutique.png

Dans l’antique cité d’Arles, jusqu’en septembre, une boutique entièrement dédiée aux créateurs d’entreprises a ouvert ses portes. Initiée par le réseau Rue des créateurs, la boutique éphémère et itinérante (B.E.I) donne l’opportunité à des créateurs de faire connaître leurs produits et les vendre directement au consommateur, sans passer par les intermédiaires, le temps d’une saison (6 mois). Le créateur fixe son prix et encaisse directement le fruit de la vente.

Le principe : partage des coûts et communication renforcée

S’il faut pour le créateur payer un droit d’entrée pour exposer dans la boutique, celle-ci est tout de même une bonne affaire ! Peu de créateurs pourraient en effet se permettrent d’exposer seul dans une zone aussi touristique.
Chaque créateur paie un droit d’entrée pour exposer ses œuvres dans la boutique partagée. Mais l’exposition à plusieurs permet de réduire considérablement les coûts pour les créateurs artisanaux. La B.E.I offre en plus aux créateurs une occasion unique de communiquer. Au sein de la boutique, tous bénéficient de la même mise en valeur, tous profitent également de la boutique en ligne et de la galerie virtuelle à leur disposition sur le site de la B.E.I.une-saison-et-puis.jpg

Un coup de pouce non négligeable pour ces créateurs aux revenus souvent insuffisants pour louer un point de vente à l’année !
Quelle sera la prochaine destination de la boutique ? Pour le savoir ou pour découvrir la boutique, faites un tour sur « une saison et puis s’en va »

4 mois après le salon : 34 % des visiteurs porteurs de projet ont créé leur entreprise


Le Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) a réalisé en février 2009 une étude par Internet auprès de 1300 visiteurs de l’édition d’octobre 2008 qui, au moment de leur visite, s’étaient déclarés créateurs ou porteurs de projets.
L’analyse des résultats a mis en avant deux tendances fortes des visiteurs du salon :

> La mise en œuvre rapide de leur projet d’entreprise :

4 mois après le salon, 34 % d’entre eux avaient créé

Parmi les 66% qui n’avaient pas encore créé :
•    60% projettent de créer sous 6 mois
•    29% envisagent de créer une activité de conseil ou services aux entreprises

> Un réel engouement pour le régime de l’auto-entrepreneur :

•    27% des répondants ayant créé depuis leur visite ont choisi le régime de l’auto-entrepreneur,
•    48 % des auto-entrepreneurs venus au salon avaient  « décidé de créer une entreprise     et ont choisi de le faire en tant qu’auto-entrepreneur car c’était la meilleure solution pour eux ». Pour 39 % des auto-entrepreneurs répondants, « si le régime de l’auto-entrepreneur n’avait pas existé, ils n’auraient pas créé leur activité cette année ».

Vous êtes en création d’entreprise ? Vous hésitez entre auto-entrepreneur, micro-entreprise, EURL.. pour développer votre activité ? Découvrez les créateurs d’entreprises de la communauté du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises). Leurs choix pourront sans doute vous inspirer !

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME - Solutions pour Mon Entreprise - a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » - T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.
Vos prochains rendez-vous en 2018 :
Salon SME Online, les 20 & 21 mars
Salon SME Paris, les 1er & 2 octobre

Rejoignez la communauté du Salon SME