L’Insee dévoile les facteurs clés de réussite du créateur d’entreprise


insee-perennite-entreprises.gifCinq ans après sa création, un peu plus d’une entreprise sur deux est toujours active. C’est la principale conclusion de la dernière enquête sur la démographie des établissements publiée par l’Insee. Une donnée guère nouvelle mais complétée par l’analyse des raisons du succès de ces nouvelles entreprise.

Les principaux facteurs de réussite des jeunes entreprises :

> Activités commerciales, elles sont moins pérennes que les autres !
Sur les commerces créés en 2002, seuls 46 % sont toujours en activité en 2007.

> L’investissement de départ, un pari essentiel au démarrage :
Plus l’investissement de départ est important (stock, locaux, matériel…), plus l’entreprise garantit son succès.

> L’expérience professionnelle et les diplômes, deux passeports essentiels  :
Dans tous les secteurs, deux critères influencent fortement le taux de pérennité des entreprises : l’expérience et le niveau de diplôme du créateur.

> Développement du CA et recrutement, plus tôt ils surviennent, plus l’entreprise dure :
« Les entreprises dont le chiffre d’affaires était supérieur à 300 000 euros en 2005 sont 3,2 fois plus souvent actives en 2007 que celles dont le chiffre d’affaires était inférieur à 15 000 euros. »*

Consulter la synthèse >>

* Insee Première, N° 1274 – JANVIER 2010.

Créer votre entreprise en direct du salon, c’est possible !


Dans le Village Protection sociale et Emploi, vous faites votre marché :

> Vous ne savez pas dans quelle catégorie classer votre activité en auto-entrepreneur ? Frappez à la porte du RSI !

> Vous souhaitez bénéficier de l’ACCRE ? Le Pôle Emploi vous répond, c’est à deux pas.

> Une question sur la préparation de votre départ en retraite ? Toutes les réponses sont sur les stands de l’Agirc et l’Arrco, organismes de retraite complémentaire…
Vous avez tout sous la main, d’ailleurs Marion, auto-entrepreneuse et créatrice d’un service de communication avait tout préparé en amont sur le site du salon. « Je suis venue spécialement pour les micro-conférences du Village. Je voulais faire le point sur la protection sociale de l’auto-entrepreneur et les aides à disposition quand on est demandeur d’emploi. Cela permet de se poser les bonnes questions. D’ailleurs, je vais tout de suite aller chercher les réponses sur les stands du Pôle Emploi et du RSI ! »
Plus loin, Pascal, futur formateur en gestion et comptabilité découvre le village,  » Ici, j’ai tout sous la main : RSI, Pôle Emploi, URSSAF…. J’ai pu prendre conscience de tout ce que l’indépendance implique.

Les micro-conférences continuent ! Vous pouvez encore profiter de nombreux rendez-vous dans le Village Protection sociale et emploi :
La protection sociale du créateur d’entreprise, les services en ligne du Pôle Emploi, etc. >>

Coaching personnalisé en direct dans l’espace Graines de Créateurs


20091008-121314.jpgLe héros c’est vous ! Osez… présenter votre projet devant un jury d’experts et le public du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) ! C’est le pari formulé par les organisateurs, une trentaine de créateurs d’entreprise, les « Graines de créateurs ».  Ceux-ci ont bénéficié hier et ce matin d’une heure de coaching pour apprendre à présenter efficacement leur projet de création.
Pour Pascal Goursaud coordinateur de l’opération, c’est en effet une étape essentielle dans l’apprentissage du métier d’entrepreneur : « les porteurs de projet qui se sont présentés aujourd’hui ont une simple idée de création, mais pour convaincre des banquiers, des financeurs, des réseaux d’accompagnement… il faut maîtriser son discours, savoir vendre son concept.  »

Il est 11h20, les créateurs passent devant le jury. Les commentaires des experts sont parfois durs à entendre mais constructifs. Chaque créateur repart avec un diagnostic personnalisé de sa prestation à l’oral, des conseils pour progresser, des remarques concrètes sur les tics de langage ou comportements à bannir.
Les créatrices de vêtements-bijoux « Morgane et Salomé » ont ainsi pu prendre conscience de la faiblesse de leur nom commercial. Elles doivent20091008-112226.jpg apprendre à parler concrètement du financement de leur projet, en démontrant rigoureusement leurs besoins, leurs attentes de créatrices d’entreprise. Un exercice difficile qui semble pourtant ravir les créateurs. Ceux-ci bénéficient en effet d’une couverture médiatique unique à cette étape de leur projet !

Je pars de ce pas rejoindre la deuxième conférence du Congrès des Réseaux. Gasp ! Le couloir de la salle 242 AB est littéralement pris d’assaut. Un conseil pour cet après-midi, organisez-vous pour être en avance ! Rendez-vous à 15h pour la dernière du Congrès : Comment utiliser Viadeo pour développer votre activité ?

Les jeunes créateurs envahissent la salle maillot : comment créer à 25 ans ?


Cette nouvelle journée au salon s’est traditionnellement terminée par le débat du mercredi. Rarement vu telle foule et surtout si jeunes frimousses aussi bien représentées ! La moyenne d’âge du public devait osciller entre 18 et 25 ans, allez jusqu’à 29 peut-être. Quoi de plus normal ? Au menu du jour : « Créations d’entreprise, place aux jeunes ! ». Trois jeunes entrepreneurs présentent leur projet :

  •  Aurélie Perruche, créatrice d’une application de Voix IP sur Facebook, se lance à 24 ans, en sortant tout juste des études,
  •  Franck-David Colin, 30 ans en est à sa deuxième création d’entreprise avec faisonsaffaire.com,
  •  Olivier Leroux, entreprend à 24 ans dans les services à la personne à Bruxelles. Deux ans plus tard, il compte 300 salariés et 5 millions d’euros de CA.

De quoi inspirer les porteurs de projets dans la salle ! Du côté des institutionnels, le discours ne fait pas débat, tous sont d’accord, plus vous êtes jeune, plus vous avez de raisons de vous lancer ! Je vous retranscris quelques uns de leurs arguments :

  • « Je n’ai pas de réseau, je n’ai pas d’argent… » D’excellentes raisons de ne jamais entreprendre ! À votre âge, on crée son réseau et l’on trouve des financements ! (Philippe Ayat, créateur de 100 000 entrepreneurs)
  • Créez avant d’avoir quelques choses à perdre ! Un emprunt, des enfants à charge… mieux vaut créer avant ! (Aziz Senni, créateur de Business Angels des Cités)
  • Les dispositifs mis en place pour les créateurs sont nombreux, faites-vous accompagner ! (Jean-Paul Huchon, Président du Conseil Régional d’Ile-de-France)
  • Vous avez des rêves, envie de changer le monde, vous voulez faire vivre vos idées ? Alors gardez cette énergie pour entreprendre… tout en gardant à côté de vous quelques cheveux blancs avisés pour vous conseiller ! (Aziz Senni)

De bien belles déclarations mais rien ne vaut des ressources pratiques. Voici pour ceux qui chercheraient des aides, soutiens et autres accompagnement les organismes et associations listées pendant la conférence :

Sites web :
Créersaboîte.com
Financersaboîte.fr

Soutiens financiers :
Business Angels des Cités (BAC)
France Angels

Réseaux d’accompagnement :
Réseau Entreprendre
France Initiatives
Cap Entreprendre

Créateurs d’entreprise : notre sélection lecture pour cet été


C’est bien connu, le créateur d’entreprise n’a guère de temps à consacrer à ses loisirs. Loin de vous inciter à passer vos quelques jours de vacances avec une pile de devis sous le bras… pourquoi ne pas profiter de ce temps de repos pour progresser sans s’épuiser ? Avec une lecture à la fois utile et relaxante par exemple.

> Stratégie pour la Création d’Entreprise, de Robert Papin, Dunod Editions

image-1.pngCette 9e édition n’a plus à faire ses preuves. L’ouvrage – désormais appelé « le Papin » – aborde tous les aspects de la création : psychologie du créateur , test de l’idée, marketing, business plan, règles juridiques, fiscales et sociales…
Avec des outils (tableaux financiers, modèles de statuts) et surtout un ton loin des manuels et autres descriptifs économiques arides, il constitue une véritable bible pour le développement de votre projet.

Et aussi :
> En quête d’idée d’activités pour entreprendre ? Découvrez :
200 créneaux d’avenir pour se mettre à son compte, de Marie-Josèphe Nuel, Editions du Puits Fleuri.

> Vous envisagez de devenir auto-entrepreneur ? Pour vous :
Le Guide pratique de l’auto-entrepreneur, de Gilles Daïd et Pascal Nguyên, éditions Eyrolles (mai 2009).

Auto-entrepreneur, par l’équipe de rédacteurs des Éditions Philippe Lefebvre.

Bonne lecture !

Dans moins de 8 mois, vous créerez votre entreprise sans bouger de votre bureau !


Hervé Novelli a annoncé cette semaine l’ouverture d’un site web, ou guichet unique, où le créateur d’entreprise pourra effectuer, sans se déplacer, toutes les formalités nécessaires à la création de son entreprise.

Un projet ambitieux !
Le site du ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi affiche en effet de nombreux objectifs pour ce guichet. Le créateur devra pouvoir via ce site :
•    Accéder à une information adaptée, actualisée et pertinente pour ce qui concerne la création et l’exercice d’activités professionnelles,
•    Identifier les pièces à produire pour chaque formalité et demande d’autorisation ;
•    Effectuer en ligne le dépôt de dossier de formalités et de demande d’autorisation, dans toutes ses composantes,
•    Suivre leurs dossiers avec un engagement de délai et de résultat des opérateurs.

Ouverture prévue à ce jour : janvier 2010. Même échéance pour les guichets physiques uniques qui devront être mise en œuvre par les CFE. Le secrétaire d’État Hervé Novelli et les présidents des réseaux de CFE signataires de la convention de partenariat se sont en effet engagés à simplifier les formalités de création d’entreprise, aussi bien dans le virtuel que dans le réel !

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME – Solutions pour Mon Entreprise – a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau. Rendez-vous à Paris, les 1er et 2 octobre 2018.

Bonne nouvelle, le Salon SME Online est désormais accessible 24h/24, 7j/7 ! Webinar live ou en replay, solutions et conseils personnalisés… Où que vous soyez, profitez toute l’année des ressources du salon permanent pour les entrepreneurs, pour booster la création et le développement de votre entreprise.

Rejoignez la communauté du Salon SME