Des simplifications supplémentaires dans les CFE pour la création de votre activité


Un décret* passé en mars étend les missions des Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Dorénavant, en plus des formalités de création, modification ou cessation d’une activité, les créateurs d’activités réglementées pourront y effectuer les demandes d’autorisation, de carte professionnelle, d’inscription à un ordre, etc.

Ces formalités devraient être prochainement dématérialisées pour faciliter plus encore les démarches des créateurs. À suivre sur : www.guichet-entreprises.fr Le guichet unique annoncé par Hervé Novelli en juin 2009.

Point de vue : la simplification des formalités expliquée par Hervé Novelli, secrétaire d’Etat aux petites et moyennes entreprises.

 

*Source : décret n°2010-210 du 1er mars 2010 et arrêté du 1er mars 2010, JO du 3 mars 2010.

Revue de web. Le nouveau statut de l’EIRL est-il adapté à votre projet ?


Tout le monde en parle, le nouveau dispositif promis aux artisans et commerçants présente de nombreux avantages. Dont celui, non négligeable, de permettre à l’entrepreneur de protéger véritablement son patrimoine personnel.

Mais l’EURL aussi ! Pour choisir, mieux vaut être au clair avec le régime fiscal de l’entreprise et le régime social de son dirigeant. Le magazine l’Entreprise dresse un récapitulatif complet des avantages et inconvénients de l’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) et de l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée). Un bilan à ne pas rater si vous êtes en pleine création d’entreprise.

Et aussi : les experts du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) vous guident dans votre création. Le témoignage de Robert Papin : Créateurs d’entreprises, les points essentiels à retenir.

 

robert-papin-createurs-entreprise1.png

L’Union Européenne accorde des crédits aux chômeurs créateurs d’entreprises


logo-ue.gifUn instrument de micro-crédit européen a été approuvé début février par le Parlement Européen. Objectif du programme : « offrir une nouvelle chance aux chômeurs et rendre l’entrepreneuriat accessible à certains des groupes les plus défavorisés en Europe.  »

Il sera ouvert aux créateurs d’entreprise de moins de 10 salariés ayant des difficultés à obtenir des prêts bancaires. 25 millions d’euros sont déjà disponibles pour 2010.

Source : communication du Parlement Européen >>

Créer son entreprise assis à son bureau, pas pour demain mais… bientôt !


La création d’un guichet unique permettant au créateur d’entreprise de réaliser l’ensemble de ses formalités en ligne avait été annoncée par le ministère de l’économie en juin 2009. Le projet devait voir le jour début 2010.

guichet-unique.png

C’est chose faite. Le guichet unique a été lancé début janvier. Mais pour le moment, point de formalités, ni d’accompagnement à la création ! Le site ne propose encore que des ressources documentaires : des fiches d’activités, les adresses des CFE, etc. Utiles si vous vous lancez tout juste votre projet de création d’entreprise.
Mais on nous promet de prochaines mises à jour… à suivre.

L’Insee dévoile les facteurs clés de réussite du créateur d’entreprise


insee-perennite-entreprises.gifCinq ans après sa création, un peu plus d’une entreprise sur deux est toujours active. C’est la principale conclusion de la dernière enquête sur la démographie des établissements publiée par l’Insee. Une donnée guère nouvelle mais complétée par l’analyse des raisons du succès de ces nouvelles entreprise.

Les principaux facteurs de réussite des jeunes entreprises :

> Activités commerciales, elles sont moins pérennes que les autres !
Sur les commerces créés en 2002, seuls 46 % sont toujours en activité en 2007.

> L’investissement de départ, un pari essentiel au démarrage :
Plus l’investissement de départ est important (stock, locaux, matériel…), plus l’entreprise garantit son succès.

> L’expérience professionnelle et les diplômes, deux passeports essentiels  :
Dans tous les secteurs, deux critères influencent fortement le taux de pérennité des entreprises : l’expérience et le niveau de diplôme du créateur.

> Développement du CA et recrutement, plus tôt ils surviennent, plus l’entreprise dure :
« Les entreprises dont le chiffre d’affaires était supérieur à 300 000 euros en 2005 sont 3,2 fois plus souvent actives en 2007 que celles dont le chiffre d’affaires était inférieur à 15 000 euros. »*

Consulter la synthèse >>

* Insee Première, N° 1274 – JANVIER 2010.

Créer votre entreprise en direct du salon, c’est possible !


Dans le Village Protection sociale et Emploi, vous faites votre marché :

> Vous ne savez pas dans quelle catégorie classer votre activité en auto-entrepreneur ? Frappez à la porte du RSI !

> Vous souhaitez bénéficier de l’ACCRE ? Le Pôle Emploi vous répond, c’est à deux pas.

> Une question sur la préparation de votre départ en retraite ? Toutes les réponses sont sur les stands de l’Agirc et l’Arrco, organismes de retraite complémentaire…
Vous avez tout sous la main, d’ailleurs Marion, auto-entrepreneuse et créatrice d’un service de communication avait tout préparé en amont sur le site du salon. « Je suis venue spécialement pour les micro-conférences du Village. Je voulais faire le point sur la protection sociale de l’auto-entrepreneur et les aides à disposition quand on est demandeur d’emploi. Cela permet de se poser les bonnes questions. D’ailleurs, je vais tout de suite aller chercher les réponses sur les stands du Pôle Emploi et du RSI ! »
Plus loin, Pascal, futur formateur en gestion et comptabilité découvre le village,  » Ici, j’ai tout sous la main : RSI, Pôle Emploi, URSSAF…. J’ai pu prendre conscience de tout ce que l’indépendance implique.

Les micro-conférences continuent ! Vous pouvez encore profiter de nombreux rendez-vous dans le Village Protection sociale et emploi :
La protection sociale du créateur d’entreprise, les services en ligne du Pôle Emploi, etc. >>

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME – Solutions pour Mon Entreprise – a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau. Rendez-vous à Paris, les 30 septembre et 1er octobre 2019.

Bonne nouvelle, le Salon SME Online est désormais accessible 24h/24, 7j/7 ! Webinar live ou en replay, solutions et conseils personnalisés… Où que vous soyez, profitez toute l’année des ressources du salon permanent pour les entrepreneurs, pour booster la création et le développement de votre entreprise. Rendez-vous le 26 mars pour une Journée Webinars et posez vos questions en direct aux meilleurs experts de l’entrepreneuriat.

Rejoignez la communauté du Salon SME