Quelles compétences pour faire un bon entrepreneur ?

Le livre Le référentiel de compétences entrepreneuriales de Loué-Laviolette-Bonnafous-Boucher, date de 2008. Mais il n’a, selon moi, rien perdu de sa valeur. Je vous en livre un résumé qui vous donnera j’espère, l’envie d’approfondir le sujet.

Motivation et curiosité : les moteurs de votre projet de création d’entreprise

En guise de préambule à cette énumération de compétences qui vous permettra de vous reconnaitre (ou pas), je voulais revenir sur deux points essentiels lorsqu’on se lance dans la création d’entreprise : la motivation et la curiosité.

La motivation parce que l’envie et le fait de croire à fond dans son projet donne des ailes et aide à passer par-delà les nombreux obstacles que vous allez trouver sur votre route… Comment savoir si votre motivation est au rendez-vous ? Testez-la avec un consultant de l’Apec.

La curiosité permet, elle, de trouver les bonnes personnes, développer un service, avancer par association d’idées, mieux connaître son marché, anticiper, prendre du recul. Et un rejoindre un collectif de créateurs peut être un bon moyen pour vous challenger.

Au-delà d’un « travail classique » sur vos compétences et sur l’information recueillie sur le marché, essayez d’analyser vos ressorts profonds et ce qui vous mobilise pour passer à l’action !

Pour le reste, mon conseil est de bien s’entourer ou de se former. On pourrait d’ailleurs très bien associer ces deux actions à une recherche d’emploi classique, il est facile de faire le rapprochement : travailler sur ses compétences, sa plus-value, ses forces et faiblesses, faire son étude de marché, etc.

Enfin, dernier point non négligeable : avoir un bel état d’esprit, apprendre de ses échecs, et s’ouvrir au plus large éventail de formes d’intelligence, vous donneront les clés pour réussir votre projet d’entreprenariat.
Maintenant, si vous voulez connaître les compétences que doit posséder un entrepreneur, les voici !

Les pures compétences entrepreneuriales : imaginer et concevoir

Celles que le créateur ou la créatrice doit maîtriser à chaque étape de son projet.

  • Imaginer les produits ou services correspondant aux besoins insatisfaits actuels et futurs.
  • Créer de nouveaux produits réalisables techniquement, vendables et rentables.
  • Concevoir un modèle d’affaires en définissant son système d’offre concurrentielle.
  • Construire son plan d’affaire en définissant sa stratégie et ses plans d’action.
  • Penser l’organisation, réunir et répartir les moyens, coordonner les actions.

Compétences fonctionnelles : le créateur d’entreprise est poly-compétent et/ou a trouvé de bons associés

  • Marketing : études de marché, segmentation, stratégie et promotion…
  • Commercial : conditions de vente, prospection, argumentaire, fidélisation…
  • Ressources humaines : compétences, recrutement, rémunération…
  • Gestion administrative : réglementations, contrats, rémunérations, obligations légales.
  • Gestion de la trésorerie : prévisions de l’évolution des flux et relations avec la banque.
  • Gestion financière : prévisions des ressources-besoins, relations avec les financeurs.

Compétences comportementales : le créateur d’entreprise est une femme ou un homme formidable !

Elles sont nécessaires par la multiplicité et la lourdeur des tâches à accomplir.

  • Bien tolérer et gérer l’ambigüité et le stress.
  • Faire preuve de créativité, d’intuition voire de flair.
  • S’impliquer avec détermination et persévérance dans ses projets.
  • S’adapter facilement à des situations variées.

Compétences managériales : le graal pour certains

Celles que le créateur doit maîtriser une fois devenu chef d’entreprise.

  • Être reconnu comme leader en obtenant l’implication des collaborateurs et des collaboratrices mais aussi partenaires.
  • Communiquer de façon pertinence en interne comme à l’extérieur de l’entreprise.
  • Manager le personnel et l’organisation.
  • Suivre et contrôler la réalisation des objectifs.

Et maintenant que vous savez tout (ou presque), c’est à vous de vous lancer !

 

Pour aller plus loin, rendez-vous au Salon SME

Venez rencontrer ceux qui vont vous aider à créer, développer votre entreprise au Salon SME, le salon des rencontres décisives.
Rendez-vous les 30 septembre et 1er octobre au Palais des Congrès de Paris.

> Votre invitation gratuite

 

A propos de l’auteur

François Cousin est manager opérationnel au centre Apec de la Défense. Il anime une équipe d’une quinzaine de consultants et de consultantes en développement professionnel.
L’Apec accompagne les cadres tout au long de leur parcours professionnel. À ce titre, elle propose aux cadres et aux jeunes diplômés des conseils gratuits pour se lancer dans la création d’une entreprise, en les aidant à concrétiser leur idée, voire leur projet, puis en élaborant une feuille de route pour chaque étape.

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Nouveauté 2019 : une rubrique est désormais dédiée aux professionnels du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise ou consultant indépendant… Les Salons SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vos rendez-vous 2019 :

  • Le Salon SME à Paris, les 30 septembre et 1er octobre.
  • Le Salon SME Online permanent 24h/24, 7j/7.

Créez votre compte gratuitement

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

Rejoignez la communauté du Salon SME