Où sont les femmes? »


sans-titre8.pngImaginez une centaine de femmes dans une grande salle, toutes contentes d’être entre elles pour partager leurs expériences professionnelles et faire connaissance… Vous êtes à la conférence « histoires d’entrepreneuses, femmes en réseau ». En attendant le début de la conférence, les bavardages vont déjà bon train ! Pas besoin de préanmbule pour déjà « réseauter » et échanger de bons tuyeaux …
Les bruits des conversations s’arrêtent instantanément à la demande de

La conférence commence enfin par une allocution de Christine Vautrin. Le ministre de la parité et de la cohésion sociale est bien placée pour parler des femmes entrepreneuses. Archétype de la businesswoman, elle a quitté un métier passionnant pour entrer en politique. Sa vision de la parité? Plus dans la complémentarité hommes/femmes que dans l’affrontement. Rappel de quelques mesures-phares à destination des entrepreneuses, notamment, simplification des procédures de création, développement dans les zones franches, aides au service à la personne : un secteur d’avenir dans lequel le ministre croit beaucoup.
Au passage nous apprenons que les femmes sont plus diplômées que les hommes, et que lorsqu’ elles créent des entreprises, elles sont en général plus viable que celles des hommes et génèrent des coûts beaucoup moins élevé.

Chine Lanzmann, coach pour entrepreneurs dirige bon train la conférence et laisse les différentes intervenantes se présenter à leur tour :
– Béatrice Jauffrineau est la présidente de Femmes Business Angels, une association qui met en contact des entreprises porteuses d’un projet prometteur et des investisseurs privés. Elle donne la priorité aux projets féminins et à ceux porteurs d’une éthique, comme le développement durable.
– Tahminaé Madani est la présidente et fondatrice d’European Professionnal Women’s Network. Cette association a pour but de promouvoir l’égalité professionnelle hommes/femmes, par le biais notamment du networking, et de conférences variées. « L’un des meilleurs sites spécialisés dans les réseaux féminins que je connaisse », affirme Chine Lanzmann, qui en a connu des dizaines quand elle baignait dans la net économie …
– Yvette Godard est la présidente de l’association « femmes chefs d’entreprise », la plus ancienne des associations de réseaux féminins fondée en 45, qui encourage les femmes chefs d’entreprise à entreprendre en parallèle des actions politiques.
Frédérique Clavel est la présidente de Paris Pionnières, un « incubateur » qui fournit des locaux à quelques femmes entrepreneuses, et qui aide à faire germer des projets en attente.
Sophie Kauffman enfin, présente l’exemple parfait d’une entrepreneuse qui a réussi : son entreprise, Cani Crèche, qui a vu le jour en mai, est promise à un bel avenir.

Ensemble, les 6 femmes entrepreneuses s’attachent à distinguer les différences entre réseaux masculins et réseaux féminins. Conclusion: les réseaux de femmes sont en général plus générateurs d’entraide et de solidarité. « Mais attention, ce n’est pas parce que l’on est sympa que l’on est gentille ! » note Béatrice Jauffrineau, dans l’hilarité générale. Donner la main, oui, se faire marcher sur les pieds, non !
« Les femmes se situent plus dans l’action, quand les hommes cherchent le pouvoir », conclue Sophie Kauffman.
Sur ces bonnes paroles tout-le-monde se dirige résolument vers un speed business meeting. Après une telle réunion, il promet d’être efficace.

Petit album à l’usage des retardataire qui ont râté la première journée


sans-titre5.pngsans-titre6.png

sans-titre7.png

De gauche à droite :

-l’un des speed business meeting survoltés où tout le monde brise la glace pour rencontrer futurs clients et partenaires
-La remise des grands prix Viking Direct et Médicis des micro-entreprises, en présence de M. Renaud Dutreil, ministre des PME-PMI, du commmerce, de l’artisanat et des professions libérales.
-Edgar Grospiron, double champion olympique du ski de bosses, prend la conférence inaugurale tout schuss pour donner ses clés de la performance et du succès.
En direct du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises), je vous dis à bientôt !

« Respirez, visualisez, positivez ! »


C’est le thème de cette conférence où Nadine Fleiszman, co-auteur du livre « No stress » nous promet que l’on va en resortir très cool. Le stress ? Vaste programme ! Perte de l’appétit? De la libido ? , heureusement, ce ne sont pas des fatalités, surtout quand Nadine Fleiszman nous annonce finalement que « le stress c’est la vie ! » Ce prétendu ennemi est pour elle « un mécanisme réflexe essentiel et ancestral, sans qui nous ne serions tout simplement plus là ! » Une fois arrivé à cette conclusion, à l’échelle de notre civilisation, deux choix s’offre à nous : lutter ou fuir.

Bien entendu, dans la logique d’une entreprise ces deux options ne peuvent pas toujours s’appliquer. Alors, afin de disposer d’une solution plus immédiate et efficace, Nadine Fleiszman nous propose la « visualisation ». Ajoutez-y une bonne dose de « plaisir », notion souvent mise au placard au bénéfice du travail, et vous êtes déjà sur la voie de la guérison. Pour nous convaincre Nadine nous propose tout-de-go deux petits travaux de relaxation mentale et en quelques minutes nous montre leurs bienfaits. Visualiser, par exemple, une prochaine prise de parole en publique, vous permet d’anticiper et d’évaluer différemment cette situation. « De plus c’est gratuit et tout le monde peut le faire ! », déclare-t-elle, très contente de son effet ! Mais cette visualisation est-elle curative ou préventive ? « Les deux mon capitaine ! ». Avec un travail quotidien qui peut se faire soit au réveil, soit dans les transports communs, cela devient au fil du temps, un mécanisme tout à fait naturel. Alors dites-le bien haut : je suis stressé, mais je me soigne !

Nadine Fleiszman est l’un des 19 auteurs des éditions Dunod qui participent aux Universités de l’entrepreneuriat du salon. alors, venez vite demain et jeudi, rencontrer les autres!

En direct du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) je vous dis à bientôt !

Cap vers le succès durable.


Comment passe-t-on du statut de petite entreprise à celui de célébrité reconnue par ses pairs ? Est-ce que l’on décide de franchir ce cap et quand ? Grandir, est-ce une fin en soi ? Pour répondre à ces questions stratégiques, Maxime Aïach (Acadomia), Laurent Amar (Monceau Fleurs), Charles Beigbeder (Poweo) et Charles Lahmi (Lulu Castagnette) ont évoqué, en chefs d’entreprises chevronnés, leur parcours gagnant et souvent semés d’embûches…

Lire la suite

Le speed business meeting ou comment trouver des dizaines de clients et partenaires en 45 minutes.


sans-titre3.pngLaissez-moi vous raconter comment cela se passe. Sous la houlette d’Allan, un comédien, metteur en scène aux allures de GO. Tous les participants au forum consultant se regroupent par groupes de quinze.
Chacun se voit attribuer un numéro, et a une minute à l’appel de son chiffre pour se présenter. « Et une minute, quand on doit faire le show, c’est très long ! » déclare sentencieusement Allan. A voir la déception des consultants à la fin de leur temps de parole, rythmés par des coups de sifflet, on aurait plutôt tendance à trouver le temps court …
Le but de l’opération, vous l’avez compris, est de créer des liens et de favoriser les rencontres… professionnelles cette fois!

Dans mon groupe, quatre coachs aux spécialités complémentaires échangent leurs coordonnées, en vue d’organiser plus tard une discussion plus élaborée, et pourquoi pas une projet de réseau ? Deux spécialistes de l’immobilier se rencontrent aussi par ce biais … Les cartes de visite circulent, les numéros de portables s’échangent.
Pour développer encore plus son réseau, je conseille à l’une des coachs d’aller sur le site Place des réseaux, où elle trouvera certainement son bonheur : entre l’annuaire des réseaux, les dossiers approfondis, et les interviews de spécialistes, elle devrait pouvoir faire des rencontres intéressantes pour son entreprise.

Une ambiance ludique et bon enfant, des projets en devenir et des réseaux qui se créent … Que demander de plus ?
Pour ceux qui regretteraient d’avoir manqué cette occasion, les prochains Speed Business Meetings auront lieu demain à 11 heures, à 13 heures 30, et à 16 heures 30, et jeudi à 10 heures 30, 13 heures et 16 heures.
A bon entendeur …

En direct du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises), je vous dis à bientôt !

Quand les consultants se mettent à consulter


sans-titre2.pngLa foule qui a assisté à la première conférence du salon laisse augurer du succès de ces trois jours : Pour écouter Yves Pérez, le président de l’IDC, qui accompagne des cadres depuis quinze ans, la salle Maillot est bondée.
Le thème « Comment développer son activité de consultant ? » concerne autant les consuultant chevronnés que les consultants débutants qui souhaitent s’ouvrir à cette profession qui surfe sur le développement des activités de services et de leur externalisation par les entreprises. Dans la salle, les jeunes loups côtoient donc les cadres plus expérimentés.
Yves Pérez rappelle quelques vérités premières qui sont toujours bonnes à entendre, et ouvre des nouveaux horizons à son public : « Que savez vous de vos clients ? » demande-t-il. Une question qui semble simple mais entraîne une démarche relativement ardue … « Un consultant se doit d’avoir un esprit de commercial et de ne pas se retrancher seulement sur son expertise, au risque d’en être le seul persuadé!» insiste Yves Pérez. « se vendre au client, lui vendre ses services supposent d’instaurer une véritable relation, et de s’investir au maximum dans cette relation. Et Yves Pérez d’insister : « Le consultant ne doit pas être le réserviste de service ! », autrement dit il n’est pas là pour faire le travail d’un cadre absent, il doit montrer que son intervention est différente et que la valeur ajoutée que son client peut en attendre est unique…
Il en va de sa légitimité : « Ce n’est pass à vous de vous la décerner, ce sont vos clients qui vous la donnent », conclut notre conférencier. Aux applaudissements le message semble reçu 5 sur 5. Tout cela aurait tellement passionnée mon amie qui veut monter son cabinet conseil en communication … Il faudra que je pense à lui signaler que devant son succès, cette conférence est reprogrammé demain à 9 heures, et que vendredi à 14 heures 30 une autre conférence pourrait l’intéresser : « Comment devenir un consultant « unique » ? » … Tout un programme …

En direct du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises), je vous dis à bientôt !

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME - Solutions pour Mon Entreprise - a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » - T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.
Vos prochains rendez-vous en 2017 :
Salon SME Paris, les 25 & 26 septembre
Salon SME Online, les 5 & 6 décembre

Rejoignez la communauté du Salon SME