L’ADIE aide les jeunes entrepreneurs à créer leur micro entreprise


Selon un sondage IFOP, 69% des jeunes entre 18 et 24 ans veulent créer leur micro entreprise. Interviewée à l’occasion du Salon des micro entreprises 2011, Catherine Barbaroux, Présidente de l’ADIE, l’Association pour le projet à l’initiative économique, rappelle les missions de l’ADIE et présente le programme Créajeunes.

Lire la suite

Entreprendre en une nuit, c’est possible !


Les 13 et 14 avril prochain, les étudiants en Master de la Région Centre sont invités à relever un défi peu ordinaire : créer une entreprise en une nuit.

Les étudiants seront regroupés dans des équipes pluridisciplinaires (histoire, anglais, droit, futurs ingénieurs…) et travailleront sous les conseils de coachs et de professionnels du marketing et de la finance.

Programme :
> Du mercredi 19h00 au jeudi 07h00 : création de l’entreprise fictive
> Jeudi de 07h00 à 09h00 :
présentation du projet devant un jury de professionnels

Clôture des inscriptions : jeudi 31 mars 2011.
Plus d’information et dossier d’inscription : «Une nuit pour entreprendre».

Créateurs d’entreprise étudiants : lancement du concours Petit Poucet 2011


Créer une entreprise quand on est étudiant.Tous les ans depuis depuis 2001, le concours Petit Poucet distingue des créateurs d’entreprise étudiants et leur offre, en plus d’un soutien financier, un accompagnement personnalisé pour mener à bien leur projet et un hébergement de l’entreprise.

Cette année Petit Poucet propose 3 nouveaux prix aux créateurs d’entreprises :

> Femme créatrice d’avenir
> Meilleure initiative associative ou solidaire
> Meilleure région entrepreneuriale de France

30 finalistes seront récompensés et bénéficieront d’un diagnostic personnalisé, 10 lauréats seront primés et reçeveront une dotation de 1000 à 3 000 € et 3 mois de conseils. Parmi eux, 4 projets seront financés et intégreront la Maison des Petits Poucets.

Pour concourir, téléchargez le dossier de candidature Petit Poucet et renvoyez-le avant le 15 décembre 2010.

Découvrez l’aide aux créateurs d’entreprise proposée par Petit Poucet.


Et si vous partiez en voyage pour mieux créer votre entreprise ? A découvrir : le programme Erasmus entrepreneur


Vous connaissez certainement ou avez peut-être vous-même expérimenté le programme Erasmus lorsque vous étiez étudiant. Six mois à l’étranger pour vous imprégner de la culture et des savoir-faire locaux… Et si cela pouvait aussi être bénéfique pour les créateurs d’entreprises ? C’est le pari formulé le programme Erasmus Entrepreneur.

Ce programme communautaire offre aux nouveaux entrepreneurs la possibilité :

> d’apprendre auprès d’un dirigeant expérimenté d’une petite ou moyenne entreprise (PME) établie dans un autre pays de l’Union européenne,
permet l’échange d’expérience entre nouveaux entrepreneurs et chefs d’entreprise chevronnés,
> facilite l’accès à de nouveaux marchés et la recherche de partenaires commerciaux potentiels,
> encourage et active la constitution de relations d’affaires à travers l’Europe,

> permet à des entrepreneurs expérimentés d’établir de nouvelles relations commerciales et de découvrir et saisir les opportunités offertes dans d’autres pays.
.

Et pour ce qui est de bâtir votre réseau, l’entraînement sera bénéfique à tous points de vue. Vous tissez sur place les premiers contacts dans un environnement neuf et plein de possibilités. Si vous comptiez sur un développement à l’international rapide, voilà un accélérateur tout trouvé.

Tous les détails du programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs.

Et aussi, si vous ne comptez pas encore un grand nombre d’années mais croyez en la valeur de votre  projet de création d’entreprises, découvrez sur le Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) comment convaincre banquiers et financeurs malgré votre jeunesse ! Le 14 octobre au Palais des Congrès de Paris : Regards croisés : Jeunes et Seniors entrepreneurs.

Prolongation des aides à l’emploi pour les jeunes !


Alors qu’elles devaient initialement disparaître au 30 juin 2010, les primes exceptionnelles accordées pour l’emploi d’un jeune en apprentissage ou en contrat de professionnalisation ont été prolongées par décret jusqu’au 31 décembre 2010. Cette prolongation concerne :

  • L’aide à l’embauche d’un apprenti supplémentaire,
  • Le dispositif « Zéro charges » pour les apprentis,
  • L’aide à l’embauche en contrat de professionnalisation.

Bon à savoir : les employeurs qui souhaitent en bénéficier ont jusqu’au 30 avril 2011 pour déposer leur demande d’aide.

Formulaire : Demander une aide pour l’embauche d’un jeune.

Source : Ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique.

Les jeunes créateurs envahissent la salle maillot : comment créer à 25 ans ?


Cette nouvelle journée au salon s’est traditionnellement terminée par le débat du mercredi. Rarement vu telle foule et surtout si jeunes frimousses aussi bien représentées ! La moyenne d’âge du public devait osciller entre 18 et 25 ans, allez jusqu’à 29 peut-être. Quoi de plus normal ? Au menu du jour : « Créations d’entreprise, place aux jeunes ! ». Trois jeunes entrepreneurs présentent leur projet :

  •  Aurélie Perruche, créatrice d’une application de Voix IP sur Facebook, se lance à 24 ans, en sortant tout juste des études,
  •  Franck-David Colin, 30 ans en est à sa deuxième création d’entreprise avec faisonsaffaire.com,
  •  Olivier Leroux, entreprend à 24 ans dans les services à la personne à Bruxelles. Deux ans plus tard, il compte 300 salariés et 5 millions d’euros de CA.

De quoi inspirer les porteurs de projets dans la salle ! Du côté des institutionnels, le discours ne fait pas débat, tous sont d’accord, plus vous êtes jeune, plus vous avez de raisons de vous lancer ! Je vous retranscris quelques uns de leurs arguments :

  • « Je n’ai pas de réseau, je n’ai pas d’argent… » D’excellentes raisons de ne jamais entreprendre ! À votre âge, on crée son réseau et l’on trouve des financements ! (Philippe Ayat, créateur de 100 000 entrepreneurs)
  • Créez avant d’avoir quelques choses à perdre ! Un emprunt, des enfants à charge… mieux vaut créer avant ! (Aziz Senni, créateur de Business Angels des Cités)
  • Les dispositifs mis en place pour les créateurs sont nombreux, faites-vous accompagner ! (Jean-Paul Huchon, Président du Conseil Régional d’Ile-de-France)
  • Vous avez des rêves, envie de changer le monde, vous voulez faire vivre vos idées ? Alors gardez cette énergie pour entreprendre… tout en gardant à côté de vous quelques cheveux blancs avisés pour vous conseiller ! (Aziz Senni)

De bien belles déclarations mais rien ne vaut des ressources pratiques. Voici pour ceux qui chercheraient des aides, soutiens et autres accompagnement les organismes et associations listées pendant la conférence :

Sites web :
Créersaboîte.com
Financersaboîte.fr

Soutiens financiers :
Business Angels des Cités (BAC)
France Angels

Réseaux d’accompagnement :
Réseau Entreprendre
France Initiatives
Cap Entreprendre

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME – Solutions pour Mon Entreprise – a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau. Rendez-vous à Paris, les 1er et 2 octobre 2018.

Bonne nouvelle, le Salon SME Online est désormais accessible 24h/24, 7j/7 ! Webinar live ou en replay, solutions et conseils personnalisés… Où que vous soyez, profitez toute l’année des ressources du salon permanent pour les entrepreneurs, pour booster la création et le développement de votre entreprise.

Rejoignez la communauté du Salon SME