Auto-entreprendre, avec l’APCE, c’est simple comme un jeu d’enfant !

Le statut d’auto-entrepreneneur, c’est l’une des grandes réformes de la Loi de Modernisation de l’Economie.
Dès janvier 2009, la création d’une petite entreprise va être à la portée de tous…

En effet, ce nouveau statut permettrait de ne pas courir de risques inconsidérés.Pour ce faire, trois propositions ont été faites :
– rétablir la présomption de travail indépendant,
– créer un patrimoine de l’entreprise individuelle,
– améliorer l’utilisation d’un local d’habitation pour y créer une entreprise.

Concrètement : moins de formalités et de risques financiers, une fiscalité et un régime plus clairs…tout pour encourager à concrétiser son projet.

Soit !Pour tous ceux, qui comme nous, s’intéressent de très près à cette réforme, le Kit de l’auto-entrepreneur est disponible sur le site de l’APCE (Agence pour la Création d’Entreprises).
Un ensemble de documents pour d’ores et déjà comprendre ce que sont les formulaires de déclaration de la création d’activités, ou ceux liés aux obligations fiscales et sociales pour ne citer qu’eux.Un kit pratique qui a pour objectif de rendre plus simples et plus rapides les démarches liées au lancement et à l’exercice d’une nouvelle activité.Pour l’instant encore provisoire (puisque le projet de loi de modernisation de l’économie est en cours de discussion devant l’Assemblée nationale et le Sénat), le kit devrait très vite s’avérer indispensable !

Maligne l’APCE n’est-ce pas ? D’autant qu’elle est, cette année, Partenaire prestige du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises). Une raison de plus de vous y rendre !


Commentaires

  1. marcel BOURGEOIS

    En prestation de service le prélevement liberatoire de 23% sur le chiffre d’affaire se décompose comment?
    23% sur le CA pour l’IR
    plus 23% sur le CA pour les charges sociales ce qui correspond à 46% sur le CA
    ou bien :
    x% sur le CA pour l’IR + x% sur le CA pour les charges sociales = un total de 23%

  2. fotseu Paul

    Je suis trés flaté par vos instructions, ayant pour intension de créer ma propre entreprise(aux services de personne)j’arrêterai de travailler l’année prochaine(2009) pour cet effet,en comptant sur vos conseils qui me seront indispensables.
    je vous remercie d’avance de ces informations que vous avez mises au service de tous les prétendants initiateurs.

  3. sylvie partiot

    Sur la question essentielle posée par M. Marcel Bourgeois, sur le prélèvement libératoire sur le chiffre d’affaires (23% en prestation de service) quand et où aurons-nous la réponse ?

    Comment se calculera la taxe professionnelle à l’issue des 3 années d’exemption ?

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Nouveauté 2019 : une rubrique est désormais dédiée aux professionnels du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise ou consultant indépendant… Les Salons SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vos rendez-vous 2019 :

  • Le Salon SME à Paris, les 30 septembre et 1er octobre.
  • Le Salon SME Online permanent 24h/24, 7j/7.

Créez votre compte gratuitement

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

Rejoignez la communauté du Salon SME