Comment créer sans risque son entreprise de A à Z ?

Lorsque l’on décide de devenir son propre patron et de créer son emploi, on a tendance à vouloir tout maîtriser ! Afin de vous éviter certains déboires, notamment juridiques, mais aussi une perte de temps inutile, voici quelques conseils utiles d’entrepreneurs qui vous aideront à aborder sereinement les étapes clés de la création de votre entreprise.

 

 

 

1 – Tester son projet entrepreneurial

Avez-vous les capacités et les qualités nécessaires pour porter seul votre projet ? Si ce n’est pas le cas, commencez par vous entourer d’associés ou de partenaires qui combleront vos lacunes tout en partageant votre vision. N’attendez pas que votre idée ou projet soit parfait et révolutionnaire pour commencer à vous lancer ! Il sera toujours temps d’affiner ou de perfectionner votre approche au fur et à mesure. Démarrez très tôt la création de votre plan d’actions pour trouver vos premiers clients, en commençant par vous appuyer sur votre réseau familial, amical, professionnel, sportif, associatif, relationnel, etc. Ensuite, faites le point sur vos économies, vos liquidités, votre train de vie, vos capacités d’emprunt … afin de fixer très tôt votre minimum viable. Quel revenu devez-vous vous verser chaque mois pour vivre de votre activité ?

Conseil d’expert : Pour être efficace et réactif, adoptez très rapidement la logique du LEAN STARTUP ainsi que la méthode AGILE. Si vous ne les connaissez pas, pas de panique, il existe de nombreux tuto sur internet et des formations en ligne comme celles de CréActifs, ce qui vous permettront de vous familiariser avec ces notions.

 

2 – Identifier le marché et la clientèle cible

Très tôt dans votre projet d’entreprise, intéressez-vous au marché à conquérir, à la génération de trafic internet et de leads, mais aussi au chiffre d’affaires : car c’est bien là le nerf de la guerre ! Lors de la création de votre Business plan, vous allez ainsi identifier la forme juridique la plus pertinente pour votre entreprise.

Par exemple, la micro-entreprise assure un démarrage en douceur, avec peu de contraintes administratives, financières et déclaratives. Ce statut juridique présente très peu de risques et un faible capital de départ, tout en disposant d’une évolution simplifiée et possible à tout moment.

Voici le conseil d’une entrepreneuse : Perrine créatrice de la plateforme Ailleurs Chez Moi, une agence de location en ligne de courte durée de maisons et appartements de particuliers : « Ce que je conseillerais aux personnes qui ont envie de se lancer, c’est de ne pas hésiter et surtout de se former ! ».

 

3 – Définir l’offre pour construire un projet rentable

Si vous n’êtes pas un entrepreneur déjà aguerri, c’est sans doute pour cette partie technique qu’il vous faudra obtenir de l’aide ou vous former. Cela vous permet de réaliser un prévisionnel cohérent, de lister vos besoins en investissement, mais aussi les charges ainsi que les ressources, les aides et les financements possibles. Tout ce travail se construit d’une part, autour du BP (modèle de Business plan détaillé), et d’autre part, de la capacité à vendre son projet pour obtenir un prêt bancaire. Vous visualisez ainsi le seuil de rentabilité qui vous permettra d’apprécier à 200% votre liberté.

Conseil d’un entrepreneur, Nicolas créateur de l’entreprise Le Chanvre De Mon Père et producteur de CBD français : « Grâce à la formation – Argumentaire de vente et techniques de négociation By CréActifs – j’ai disposé d’outils puissants comme le SONCAS qui me permet de comprendre les sensibilités de chacun, d’adapter mon discours à l’interlocuteur pour avoir un argumentaire plus percutant et plus important ».

 

4 – Trouver ses premiers clients et se développer

L’entrepreneuriat implique de construire un projet tourné autour de besoins à satisfaire. Pour trouver et séduire vos premiers clients, soyez bien familiarisé avec les derniers outils de communication et de marketing digital. Soignez vos messages, votre communication sur les réseaux sociaux et apprenez à vous démarquer de la concurrence.

Conclusion : CréActifs, expert en formation et accompagnement des créateurs d’entreprise dans leur parcours entrepreneurial, sera présent parmi les exposants du Salon SME 2022 à Paris. Retrouvez-nous également en ligne sur LinkedIn, YouTube, Facebook, Instagram et Twitter. Indépendant, créateur et repreneur, nous vous accompagnons en ligne dans votre projet de création d’entreprise.

 

 

A propos de l’auteur

 

Tous nos formateurs en création d’entreprise, comptabilité, RH, communication et vente sont eux-mêmes Entrepreneurs. Nos formations mettent l’accent sur la pratique et l’expérience. Vous êtes plus de 10.000 à nous avoir déjà fait confiance !

 

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Contribuer au blog

Vous souhaitez écrire un article et contribuer au blog ?
Téléchargez la charte éditoriale du blog pour savoir ce que nous attendons d’un article et à qui et quel contenu transmettre.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, freelance ou consultant indépendant… Le Salon SME est l’événement incontournable pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

On vous donne rendez-vous pour la 24ème édition du Salon Sme au Palais des Congrès à Paris, les 25 et 26 septembre 2023. Notez-le dès maintenant dans votre agenda.

Rejoignez la communauté du Salon SME