Devenir franchisé : les 5 erreurs à éviter !

Vous souhaitez devenir franchisé pour créer une entreprise en limitant les risques ? Vous avez probablement raison car ce mode de commerce en réseau revêt de nombreux avantages. Cependant, avant de vous lancer dans cette belle aventure, sachez que le parcours peut être semé d’embûches avec des déceptions à la clé. Pour réussir votre pari et devenir un heureux franchisé, « il faut savoir raison garder »… Voici les principales erreurs à éviter.

 

 

Erreur n°1 : Mal évaluer vos besoins financiers

Lorsque vous élaborez votre plan de financement, prévoyez large afin d’éviter les mauvaises surprises. En effet, s’engager dans un concept franchisé en étant à la limite de ses capacités financières est dangereux en raison du temps mis pour démarrer, des imprévus et des éventuelles baisses d’activité. Evaluez le coût réel de votre projet de création d’entreprise en franchise en prévoyant une rentabilité au plus bas. Effectuez plusieurs simulations pour déterminer le point d’équilibre. Disposer d’une bonne marge de trésorerie vous permettra de surmonter les éventuels coups durs et d’assurer la pérennité de votre entreprise. Pensez également à protéger votre patrimoine personnel en optant pour le statut juridique le mieux adapté à votre profil.

Erreur n°2 : Croire aveuglément les beaux-parleurs

Pour attirer de futurs candidats dotés d’un apport, certains franchiseurs ont l’art et la manière de s’y prendre, souvent à grand renfort d’un discours bien rodé. L’annonce de chiffres mirifiques est toujours à relativiser et les arguments mis en avant à vérifier car les réseaux malhonnêtes existent. La loi Doubin promulguée en 1989 oblige les franchiseurs à fournir certains renseignements au moins 20 jours avant la signature du contrat. Parmi ces informations figurent l’historique de la société, la liste des membres du réseau y compris ceux partis depuis un an, le bilan des deux derniers exercices… Un turn-over trop important doit par exemple vous alerter.

Mis à part les réseaux douteux, il en existe aussi à la santé fragile. Un réseau à l’expansion déraisonnable, un réseau trop gourmand ou qui n’a pas préalablement testé son concept en unité pilote doivent attirer votre attention. Il en est de même pour des dirigeants à l’optimisme débordant ou au contraire trop sûrs d’eux, ne sachant plus évoluer. De même, rejoindre un réseau renommé n’est pas toujours une bonne idée. La notoriété a bien souvent un coût (droit d’entrée exorbitant, contraintes excessives, royalties sur le chiffre d’affaires hors taxe déraisonnables, ces dernières devant raisonnablement rester dans une fourchette de 2 à 5%…).

En résumé, ne signez rien sans avoir mûrement réfléchi votre projet. Commencez par vous renseigner auprès des franchisés en place pour recueillir un avis indépendant. Choisissez pour votre enquête des points de vente situés dans des villes comparables à celle de votre projet.

Outre les documents du franchiseur, procurez-vous des études fiables qui vous permettront de dégager les avantages et les inconvénients de chaque réseau.

Erreur n°3 : Occulter les risques

Comme tout commerce, exercer en franchise comporte des risques et croire que le pari est gagné d’avance serait une lourde erreur. L’enthousiasme à se lancer dans le système peut parfois faire oublier les risques. Même si la plupart des concepts développés en franchise connaissent un certain succès, il serait faux de penser que tous les points de vente rapportent. Le succès comme la faillite tiennent parfois à peu de choses : l’installation d’un concurrent à proximité, d’une nouvelle zone de chalandise à quelques kilomètres, le feeling avec la clientèle… Il en est de même pour l’implantation géographique car toutes les régions ne se valent pas. Une affaire peut très bien marcher à Lille et péricliter à Marseille.

Pour mesurer les risques, évitez de prendre une décision hâtive et procédez à une étude de marché pour déterminer et évaluer chaque facteur que ce soit au regard du concept que de vos réelles aptitudes à devenir entrepreneur.

Erreur n°4 : Penser que tous les contrats de franchise se ressemblent

En matière de contrat de franchise il n’existe pas d’uniformité car chacun est différent. Les termes sont généralement modulés par l’enseigne en fonction de la stratégie adoptée. Ces disparités d’une franchise à l’autre se traduisent par exemple au niveau de la durée du contrat, du montant des droits d’entrée, des royalties, des clauses de non-concurrence, de l’exclusivité territoriale, du droit de préemption… rendant certains réseaux plus ou moins intéressants que d’autres.

Prenez le temps d’étudier les termes et les modalités du contrat sans vous précipiter en soupesant bien la portée de chaque clause. N’oubliez jamais que vous vous engagez pour plusieurs années.

Erreur n°5 : Faire fi des conseils extérieurs

On ne naît pas franchisé, on le devient. Ne vous surestimez jamais car il n’existe pas d’entrepreneur parfait et ce serait une erreur de ne pas tenir compte des conseils extérieurs. Chaque dirigeant possède ses qualités, ses points forts et ses défauts, ses faiblesses. Certains seront d’excellents gestionnaires, de très bon managers, d’autres auront de réelles aptitudes pour la communication, le commerce, pour les idées novatrices… Se rapprocher de spécialistes (comptables, juristes, chasseurs de tête pour trouver de bons collaborateurs…) aura certes un coût mais se révélera payant.

 

Pour aller plus loin, rendez-vous au Salon SME

Venez rencontrer ceux qui vont vous aider à créer, développer votre entreprise au Salon SME, le salon des rencontres décisives.
Rendez-vous les 30 septembre et 1er octobre au Palais des Congrès de Paris.

> Votre invitation gratuite

 

A propos de l’auteur

L’Observatoire de la franchise, c’est le pionnier des sites de mise en relation entre réseau de franchise et franchisés, depuis 1997.
Idéal pour trouver de l’information terrain, l’Observatoire de la franchise propose de nombreuses fiches pratiques, guides, sans oublier son livre blanc. Chaque réseau de franchise est passé au crible à travers des news, des dossiers et des interviews. L’annuaire des franchises, est également là pour aider les nombreux candidats à trouver la bonne franchise : service, restauration, automobile… et bien d’autres !

> En savoir plus


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Nouveauté 2019 : une rubrique est désormais dédiée aux professionnels du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise ou consultant indépendant… Les Salons SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vos rendez-vous 2020 :

  • Le Salon SME à Paris, les 12 et 13 octobre.
  • Le Salon SME Online permanent 24h/24, 7j/7.

Créez votre compte gratuitement

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

Rejoignez la communauté du Salon SME