La création d’entreprise fait des bulles


bd-ouvre-boite.jpeg  L’ouvre-boîte de Xavier Fauche, Cooper Halimi, Manogarane Madi (scenario) et Marc Bourgogne (dessin). L’ouvrage raconte avec sympathie l’histoire d’Alex et Mano, deux créateurs d’entreprises prêts à tout pour monter leur boîte.
Aussi sérieux qu’un classique de la création d’entreprise, aussi facile à lire qu’Astérix et Cléopâtre (le latin en moins), cette bande dessinée aborde les thématiques incontournables de la création d’entreprise : les formalités administratives, le business plan, les relations avec les établissements financiers, etc.

Si vous souhaitez faire le point avant de créer la vôtre, testez cet ouvreur !

La crise ne décourage pas les créateurs d’entreprises !


Malgré le fort ralentissement de l’économie fin 2008, l’année se termine avec des chiffres très encourageants pour 2009 : près de 326 000 entreprises créées en 2008 ! Une hausse de 1.3% par rapport à 2007*.

En tête des créations, les services à la personne et aux entreprises. Et si ces nouvelles entreprises embauchent peu – souvent, l’entrepreneur créé son propre emploi – un véritable réservoir d’emplois se constitue petit à petit. En 2008, près de 500 000 emplois ont ainsi vu le jour.

De quoi retrouver un peu d’optimisme pour 2009 ! D’autant que de nombreux créateurs prêts à se lancer fin 2008 auraient attendu la mise en application du nouveau statut de l’auto-entrepreneur pour se lancer…

A suivre !

* Source : Le Figaro, 26/01/09.

« Le Grenelle de l’environnement impacte aussi la création d’entreprise »


Voici les résultats d’un focus sur le développement durable, extrait de l’Observatoire permanent des porteurs de projets de CCI Entreprendre en France.

Plus d’ 1 créateur d’entreprise sur 2 tient compte du développement durable dans son projet

64% des porteurs de projet concernés ont le sentiment de développer une activité particulièrement innovante, contre seulement 51% en moyenne sur l’ensemble des porteurs de projet, soit un écart de 13 points.

65% des porteurs de projet créant ou reprenant une entreprise dans le secteur du BTP et de la construction déclarent qu’ils tiennent compte du développement durable

De fortes disparités régionales : on constate que seulement 29% des créateurs / repreneurs en  Ile-de-France et 37% en Bretagne envisagent de tenir compte du développement durable dans leur projet. A l’inverse, les taux sont particulièrement élevés dans les régions Centre (70%) et Languedoc-Roussillon (63%)

Source : Communiqué de presse CCI Entreprendre en France – Observatoire Permanent des porteurs de projet de CCI Entreprendre en France – Focus Développement Durable

Changer de vie ? Comment la création d’entreprise peut enchanter votre quotidien !


changer-vie.jpegChangement de décor, après les croissants, les petites étoiles et les récits de vie passionnants de 3 créateurs ayant un jour quitté l’un la finance, l’autre le journalisme ou la banque.

Tous trois ont tout arrêté, quitté leurs jobs, abandonné des salaires lucratifs pour repartir de zéro : création ou reprise d’entreprise, déménagement au fin fond du Gers ou changement de secteur.

Laurence Depond quitte ainsi une carrière prometteuse dans l’industrie médicale pour reprendre une entreprise de tissu d’aménagement.
Marie de la Forest délaisse Paris où elle travaillait depuis 25 ans pour créer une entreprise de presse dans le Gers. C’était il y a 8 ans, depuis Com’ Presse compte près de cinquante salariés.
Du jour au lendemain, Jean-Stéphane Irion rachète la marque Au Nain Bleu, entreprise de jouets créée en 1836.

Ils partagent leur parcours, les difficultés, les euphories aussi : « J’ai su concilier vie privée et vie professionnelle en réalisant mon rêve, vivre à la campagne et être maîtresse de mon destin explique Marie de la Forest, c’est un véritable bonheur ! »

Une règle clé se dégage de leur témoignage, ne pas rester isolé dans son projet, aussi fou soit-il ! Laurence Dupond rejoint ainsi le CJD. Marie de la Forest s’entoure d’entrepreneurs expérimentés.

Les yeux pétillent dans le public, les envies sont là, d’ailleurs les questions fusent en fin de rencontre. Le tout s’accorde à merveille avec la décoration enchanteresse de la salle, des petites fées, de l’herbe bien verte, des étoiles scintillantes… ça promet pour la conférence inaugurale, à 15H30 : Comment entreprendre après un accident de la vie. Je vous en dirais plus tout à l’heure.

 Photo Jacques Le Goff 

200 créateurs et dirigeants d’entreprises ont récolté les petits pois pour cultiver leur business !


Rebondissement printanier lors de la 7ième Conférence-Formation organisée par le Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) et Place des réseaux sur le thème « développer son réseau chiffres d’affaires grâce à son réseau relationnel » ! Le jeu des petits pois a permis aux participants de s’entraîner à se présenter efficacement, en quelques secondes et a remporté un vif succès.

Gros plan sur une recette à succès :
Pour cuisiner vos voisins et les connaître en quelques minutes,
– Prenez un lot (conséquent) de gommettes vertes (oui c’est important, sinon ce ne sont plus des petits pois)
– Distribuez à tous les participants une gommette chacun et une feuille de papier. Regroupez les joueurs par 10.
– Invitez les participants à se présenter tour à tour aux membres de leur groupe. 20 secondes maximum chacun.
– Laissez frémir.
– Chaque participant décerne un petit pois à la présentation qu’il a préférée (et en profite pour noter les coordonnées de ce nouveau contact, on ne sait jamais).
– Enfin, admirez le résultat : les vestes à pois des meilleurs joueurs !

Plus sérieusement c’était l’occasion pour les participants de progresser ensemble dans la pratique de la présentation-flash et trouver de nouveaux contacts business.

Si vous voulez en profiter, ne ratez pas la dernière conférence de l’année, mercredi 19 septembre 2007 au Concorde la Fayette (Paris).

Le programme en détail, ici.

Dorothée Slama

Conférence de clôture : 5 créateurs d’exception livrent les secrets de leur succès.


 » Être entrepreneur, c’est d’abord avoir un état d’esprit de liberté, d’autonomie et de création.  » Cette profession de foi d’Henri de Maublanc, co-Président et Fondateur d’Aquarelle.com, nul doute que les autres intervenants de la conférence de clôture du salon la partageaient !

La conférence, intitulée  » Mais comment ont-ils fait pour se développer aussi vite ?  » et animée par Guillaume Delacroix, journaliste au quotidien Les Echos, clôturait le forum  » Développer son activité « . Elle réunissait cinq fondateurs de micro entreprises ayant réussi de façon exemplaire.
Maxime Aïach, Président d’Acadomia, n°1 des cours particuliers à domicile, Bernard Fixot, éditeur de best-sellers avec XO Editions, André Martinie, Président de Freelance.com, à la tête d’une base de données de 100 000 freelances, Anne-Sophie Pastel, PDG d’Aufeminin.com, site féminin de référence, et Henri de Maublanc, spécialisé dans la vente de fleurs en ligne : tous étaient venu témoigner de leur passion d’entreprendre… et livrer quelques-uns des secrets de leur succès.

Après s’être mis d’accord sur le fait  » qu’il n’y a pas de recette miracle « , les participants passèrent en revue les étapes permettant d’imposer son entreprise comme le référent du marché : bien mûrir son projet par une réflexion préalable, proposer un produit ou un service innovant, de qualité et répondant à un réel besoin, élaborer une stratégie de communication adaptée, ne pas négliger l’importance de la marque, … et bien sûr beaucoup travailler !

Dans la salle, les questions fusent : les participants veulent en savoir plus et expriment leur soif d’entreprendre !

Donnons le mot de conclusion à Maxime Aïach :  » Lorsqu’on lance une activité, tout dépend de l’ambition ou de la capacité qu’on peut avoir, et du marché sur lequel on se trouve. On peut faire une très belle réussite en restant une petite entreprise, en étant un artisan avec quelques collaborateurs et très bien gagner sa vie et tout à fait s’accomplir. Et puis, on peut également réussir en devenant une grande entreprise. C’est à chacun de se positionner lorsqu’il fait son projet d’entreprise, de savoir exactement ce qu’il veut.  » Ces 5 entrepreneurs, en tout cas, nous ont prouvé qu’ils savaient ce qu’ils voulaient et que, comme dit le dicton populaire,  » quand on veut, on peut !  »

Cette conférence s’est terminée comme il se doit par un ultime Speed Business Meeting, animé par Alan Boon, comédien.
Pour les retardataires, c’était leur dernière chance d’enrichir grandement leur réseau professionnel en seulement une demi-heure … avant l’année 2005 et le prochain Salon SME (ex Salon des micro-entreprises), bien sûr.

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME - Solutions pour Mon Entreprise - a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » - T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.
Vos prochains rendez-vous en 2017 :
Salon SME Paris, les 25 & 26 septembre
Salon SME Online, les 5 & 6 décembre

Rejoignez la communauté du Salon SME