Comment bien choisir l’adresse de son site web ?

C’est décidé ! Vous vous lancez en ligne. Avant même de commencer à construire votre site internet, de choisir comment vous allez faire votre site (vous-même ou bien avec un pro), vous devez réfléchir à l’adresse de votre site : votre nom de domaine !

Il est crucial de bien choisir et enregistrer votre nom dès le début de votre projet parce qu’une fois que vous aurez commencé à communiquer dessus, il sera très difficile et coûteux de faire machine arrière (les cartes de visite, les liens qui pointent vers votre site, vos affiches… tout sera à recommencer !). Autant tout bien faire dès le début !

 

Voici les bases d’un bon départ avec un bon nom de domaine :

  • Votre nom de domaine doit vous représenter : En une seule lecture rapide, on doit vous reconnaître. Soit on reconnait votre marque, soit on comprend ce que vous faites. Par exemple : dupont-fleurs80.fr On comprend que c’est le site du fleuriste Dupont basé dans la Somme (80).
  • Un nom de domaine doit être court. L’idéal est entre 8 et 20 caractères, au-delà, cela devient illisible. Plus votre nom sera court, plus il sera lisible et mémorisable.
  • Un nom de domaine doit être mémorisable. aj365-dijon-danse.fr est plus dur à mémoriser que clubdedansedijon.fr
  • Un nom de domaine doit être facile à écrire quand on l’entend. Pour cela, évitez les chiffres et les majuscules (qui ne changent rien). De nombreux caractères peuvent être confondus. Par exemple : le I (i majuscule), le l (L minuscule) et le chiffre 1. Mettez toujours tout en minuscule et évitez tant que possible les chiffres
  • Concernant les tirets, il y a plusieurs écoles. Je trouve personnellement qu’un tiret permet d’améliorer considérablement la lecture et la lisibilité du nom de domaine. Par exemple, pour notre site, nous avons choisi réussir-en.fr qui est beaucoup plus lisible que reussiren.fr

 

Dois-je mettre monnom.fr ou bien des mots-clés ?

Les deux stratégies sont valables. Elles dépendent de votre ambition. Si vous voulez faire connaitre votre marque et la travailler sur le long terme, alors optez pour monnom.fr. Si vous êtes sur un commerce local, alors la solution monnom-monboulot.fr sera plus efficace pour votre communication. dupont.fr communique et capitalise sur sa marque. dupont-fleurs80.fr cherche à se faire connaitre auprès d’une cible locale. A vous de définir quelle est votre stratégie.

 

Quelle extension de domaine choisir ?

Avant de choisir votre extension, vous devez vous poser la question de votre audience. Qui sont vos clients ? Sont-ils des habitants de votre rue, quartier, ville, région, pays ou bien vivent-ils dans un pays spécifique ou encore dans le monde entier ? Dans tous les cas, le .FR est l’extension à privilégier si vos clients sont français. Elle donne plus confiance et permet à votre site d’être clairement identifié comme un site en français par les moteurs de recherche. Si vos clients sont dans un ou plusieurs autres pays, enregistrez alors les noms de domaine dans les pays que vous ciblez. Vous serez plus proches de vos clients qui auront plus confiance en vous.

 

Quand enregistrer votre nom de domaine ?

Tout de suite ! La règle dans les noms de domaine est 1er arrivé, 1er servi. Aucun document est nécessaire pour enregistrer. Il vous suffit d’avoir un nom, un prénom (ou une raison sociale), une adresse postale dans l’UE, un numéro de téléphone et un email. Ainsi, tous ceux qui résident en France peuvent enregistrer un nom de domaine en .fr. C’est simple ! Pour enregistrer votre nom de domaine, RDV sur www.réussir-en.fr, vous y trouverez une sélection de Bureaux d’Enregistrement qui enregistreront le nom de domaine pour vous. Le coût d’enregistrement oscille entre 8 et 20 € par an et pas nom de domaine. Ce serait dommage de se priver de cet atout de communication et de laisser de potentiels concurrents malintentionnés enregistrer votre nom à votre place. Il est en effet plus long et complexe de récupérer un nom de domaine enregistré par un tiers que de l’enregistrer soi-même.

 

Un point important à retenir concernant les noms de domaine :

Vous devez toujours enregistrer votre nom de domaine vous-même. Il peut arriver qu’un tiers vous propose de l’enregistrer à votre place. C’est souvent le cas quand vous déléguez la construction de votre site Internet. L’ami, le cousin, le freelance ou l’agence avec qui vous travaillez s’occupe de tout et peut enregistrer le nom de domaine… à son nom (pensant bien faire). Le danger survient le jour où vos relations ne sont plus aussi bonnes. L’ami n’en est plus un, le freelance a disparu de la circulation ou l’agence vous demande une somme hors de vos moyens pour mettre à jour votre site web. Vous décidez de reprendre la main, mais … le nom de domaine étant enregistré à leur nom, vous ne serez pas reconnu comme titulaire du nom de domaine. Pour éviter tout désagrément de ce type : enregistrez, tout de suite, votre nom de domaine, vous-même ! Si possible, faites-le aussi directement au nom de votre entreprise. Le nom de domaine étant un actif immatériel de votre entreprise, il serait dommage qu’il vienne gonfler votre patrimoine personnel plutôt que celui de votre entreprise.

Un dernier conseil : Si un jour vous rachetez une entreprise, assurez-vous bien d’inclure les noms de domaine de l’entreprise dans la transaction.

 

 

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Nouveauté 2019 : une rubrique est désormais dédiée aux professionnels du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise ou consultant indépendant… Les Salons SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vos rendez-vous 2020 :

  • Le Salon SME à Paris, les 12 et 13 octobre.
  • Le Salon SME Online, 24H/24 7J/7.

Créez votre compte gratuitement

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

Rejoignez la communauté du Salon SME