Le smartphone, votre assistant personnel

La captologie est l’étude de l’informatique et des technologies numériques comme outil d’influence/de persuasion des individus. Et l’outil technologique qui passe le plus de temps avec nous est notre téléphone.

 

Pour beaucoup, il s’agit du premier outil consulté en se réveillant (certains ne sont pas réveillés qu’ils le consultent déjà) et le dernier avant de se coucher. Entre le réveil et le coucher, en 2015 un adulte entre 35 et 44 ans passe 78 minutes sur son smartphone. Je vous laisse imaginer la situation en 2020. (1)

Vivre sans smartphone revient à se priver d’avantages qui nous facilitent la vie. Un smartphone correctement utilisé est une véritable extension de notre cerveau.

Mais voilà, votre smartphone peut rapidement se transformer en ennemi. La preuve ? Levez les yeux dans le métro :

  • Regardez les individus et la relation qu’ils entretiennent avec leur prison portative.
  • Observez vos collègues en réunion qui traitent leurs e-mails ou se trouvent sur LinkedIn (voire Tinder).
  • Remarquez vos amis qui cessent de vous écouter parce qu’ils ont entendu une notification.
  • Et ayez de la compréhension pour les gens qui cherchent à se concentrer (en tournant l’écran de leur smartphone côté table… mais qui après 32 secondes, vont le ressaisir pour juste vérifier si un nouveau like est arrivé).

 

Bonne bonne nouvelle : si vous paramétrez correctement votre smartphone, il vous permettra d’être très efficace. Scanner des documents, savoir à l’avance les routes à ne pas prendre, enregistrer vos idées et rendez-vous, bloquer vos cartes bancaires et prendre des photos, conserver tous vos mots de passe, mesurer certains de vos comportements, faire des calculs complexes et répondre à toutes vos questions (via Google)…

À l‘inverse, si vous utilisez votre smartphone tel que l‘usine l‘a configuré, alors vous deviendrez rapidement accro. Les notifications qui proviennent des dizaines d’applications stimuleront constamment votre veilleur et à terme, votre productivité plongera.

En 2016, suite à l’opinion populaire grandissante vis-à-vis des smartphones et leur capacité à détruire notre attention, Android et iOS (les deux systèmes d’exploitation qui équipent la plupart de nos smartphones) ont développé une fonctionnalité qui vous permet de mieux gérer votre temps d’écran quotidien.

À mes yeux, cette fonctionnalité ressemble à ce que les cigarettiers ont fait lorsqu’ils ont inscrit sur leur paquet de cigarettes « Fumer tue ».

Le fumeur (accro) en voyant le message se dit qu’il faudrait arrêter de fumer… et allume une cigarette pour se détendre. L’utilisateur de smartphone (accro) va voir cette application et se dire : « il faudrait que je la configure… un jour ». Mais ce jour ne vient jamais et des heures continuent d’être jetées par cette fenêtre technologique qu’est notre smartphone.

Même si vous définissez des limites quotidiennes d’utilisation de votre smartphone, il est difficile de s’auto-discipliner car vous connaissez le mot de passe qui vous permet (dans les moments d’ennui ultime) de désactiver les limitations.

 

1 – Supprimer (toutes) les notifications

Cliché certes, mais encore trop présent. Quand je parle des notifications, je parle de tous les indicateurs qui vous permettent de savoir qu’un message est arrivé. Il s’agit des icônes, des voyants lumineux, des vibrations, des messages sur l’écran verrouillé.

 

2 – Activer et travailler avec le mode ne pas déranger

Vous pouvez créer une liste de personnes qui peuvent vous joindre même si vous êtes dans un mode ne pas déranger. Par exemple vos enfants ou le big boss.

 

3 – Passer votre écran en noir et blanc

Vous trouverez votre écran bien moins attrayant et vous y passerez moins de temps. Comme Cyrille le dit : le passage au noir et blanc rend l’écran beaucoup moins addictif. Les pubs, news, pop-ups et redirections perdent beaucoup de leur attractivité et, de fait, on utilise plus son mobile pour aller à l’essentiel et beaucoup moins au futile et chronophage.

 

4 – Demandez-vous à quoi doit vous servir votre smartphone

Faites une liste de ce que doit pouvoir faire votre smartphone et ce qu’il ne doit pas pouvoir faire.

Après cet exercice, passez vos différents écrans en revue et listez les applications utiles et les applications inutiles.

Voici ma liste d’application que j’ai décidé de désinstaller quand j’ai fait l’exercice :

  • Instagram
  • Facebook
  • Tinder
  • YouTube
  • Twitter
  • SnapChat
  • Pinterest
  • Messenger

Regroupez toutes les applications que vous ne pouvez pas supprimer dans un dossier intitulé « inutile ».

 

5 – Structurez vos écrans

Le premier écran contient les applications utiles ; le dernier écran les applications les plus « nocives » pour votre productivité.

Sur mon premier écran j’ai…

  • Workflowy
  • One password
  • Scan bot Pro
  • Meistertask
  • Paramètres
  • Horloge
  • Appareil photo
  • Google map

Sur mon dernier écran j’ai WhatsApp et Gmail. Entre les deux, je dispose d’applications qui m’aident à me recentrer au quotidien (gestion du stress, cohérence cardiaque).

 

6 – Mesurer votre utilisation

Vous pouvez utiliser la fonctionnalité qui équipe à présent chaque smartphone (temps d’écran sur iOS et équilibre digital sur Android) mais je vous recommande plutôt Rescue Time. L’intérêt ? La synchronisation entre vos différents appareils permet d’avoir une vision centralisée de votre temps d’écran.

 

 

 

A propos de l’auteur

Julien Gueniat est le fondateur de l’Organisologie (Organisologie.com) et « organisologue » depuis 2016, il s’est plus particulièrement spécialisé dans l’organisation personnelle numérique. Formé au management et au leadership, il anime une communauté de passionnés de la productivité et crée des formations en ligne qui réunissent chaque année des milliers de personnes.

Il est également auteur de 2h chrono pour mieux s’organiser – Être productif et serein dans un monde chaotique publié chez Dunod.

 

 

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Contribuer au blog

Vous souhaitez écrire un article et contribuer au blog ?
Téléchargez la charte éditoriale du blog pour savoir ce que nous attendons d’un article et à qui et quel contenu transmettre.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, freelance ou consultant indépendant… Le Salon SME est l’événement incontournable pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

L’édition 2022 s’est déroulée les 19 et 20 septembre au Palais des Congrès à Paris. On vous donne rendez-vous le 2 février sur internet pour une journée live. Inscrivez-vous dès maintenant.

Rejoignez la communauté du Salon SME