Grand Prix Medicis des micro-entreprises 2008 : un coup de pouce pour développer votre entreprise.


Cette année encore, le Grand Prix Medicis sera remis lors de la 10ème édition du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises).

La vocation de ce concours est de récompenser le meilleur projet de développement. À la clé, 7 500€ pour aider l’entrepreneur à concrétiser ses ambitions.

 

Et vous, pourquoi ne pas faire comme les lauréats 2007 ?

Nathalie Tondeux, créatrice de Variante, première société de conseil sur les appels d’offres publics, revient sur les retombées de son prix :

« Les 7 500 euros sont arrivés à point, j’ai pu embaucher une collaboratrice et refaire tous mes supports de communication pour faire connaître mon offre dans d’autres régions.

L’année dernière, Pierre Gauthey et Damien Tixier, fondateurs de Petits-Fils, société de services aux personnes âgées, ont été distingués tout spécialement par un Prix Coup de Cœur.

Le jury leur a offert un stand sur le Salon des services à la personne, et ainsi l’opportunité de développer leur notoriété.

« Nous avons été très surpris du nombre de contacts initiés en seulement 3 jours. Cela nous a permis d’envisager des partenariats. »

Pour tenter votre chance, téléchargez votre dossier de candidature ici. (lien vers www.salonmicroentreprises.com)

Bonne chance à tous les participants !

Un salon qui se distingue


Le Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) est à l’honneur. Il vient en effet d’être placé sous le haut patronage du Président de l’Assemblée nationale, M. Bernard Accoyer. Cette distinction, dont le salon est fier, souligne le très fort intérêt des parlementaires pour les créateurs de petites entreprises et le souci de les accompagner au mieux dans leur développement.

C’est déjà fini…


cloture-sme.jpgVoici l’heure de la conférence de clôture, un florilège d’idées et de conseils à mettre illico en pratique pour enchanter son entreprise en 2008.
Luc de Brabandere, Joël de Rosnay, Antoine Coubray, Nicolas de Tavernost se sont prêtés avec sympathie et une bonne dose de brio à cet exercice devant une salle comble et le public inattendu des habitants virtuels de Second Life !

Parrainé par la Caisse d’Epargne, le débat était entièrement retransmis dans un espace dédié dans la société virtuelle bien connue. Étranges créateurs d’entreprises que ces avatars tout colorés et aux coiffures bien différentes de celles des visiteurs du Palais des Congrès…

Le débat est trop rapide, déjà tout le monde s’assemble sur la scène de la salle maillot pour un dernier mot. Ciao et on repart tous des idées plein la tête, le capital sympathie regonflé à bloc et l’on est… enchanté !
À l’année prochaine pour les 10 ans du Salon ou à très bientôt les 29 novembre et 1er décembre 2007 lors de la première édition du Salon des services à la personne.

Luc de Brabandere ou l’art de captiver un amphithéatre !


luc-de-brabandere.jpgÀ 13h30 dans la salle Maillot, l’heure n’était pas à la sieste des neurones !

Durant 1h30, nous avons été transporté dans l’univers et dans l’esprit de Luc de Brabandere, directeur associé du Boston Consulting Group et auteur d’une trilogie chez Dunod : Le plaisir des idées, Le Management des idées et Le sens des idées. Avec maestria, cet homme aux multiples facettes (philosophe, mathématicien…) nous a fait découvrir le monde fascinant de la créativité…

Partant d’exemples rencontrés tout au long de sa carrière, il dédramatise tout d’abord le concept de créativité : les bonnes idées sont à la portée de tous, il faut simplement changer notre perception des choses, apprendre à regarder autour de soi et s’ouvrir aux autres.

Luc de Brabandere cherche ensuite à nous démontrer la subjectivité du monde qui nous entoure et la fausse idée que nous nous en faisons grâce à de nombreuses diapositives drôles et fascinantes. Il instaure une complicité avec son auditoire ce qui permet de mettre le doigt sur les faux-semblants et les croyances erronées qui sont ancrées en nous tous. Selon lui, l’individu doit douter de ce qu’il perçoit et conserver sa faculté critique.

La pensée et les idées sont alors libérées, de nouveaux champs peuvent apparaitre. L’imagination n’est plus figée et peut alors s’épanouir. Être créatif n’est pas une faculté innée : il convient de modifier la perception que l’on a de notre environnement. Et tout comme l’apprentissage du tennis ou au piano, savoir penser nécessite de la persévérance mais aussi des cours. Avec sa vivacité d’esprit, son humour et sa sympathie, Luc de Brabandere nous à fait la démonstration qu’il était un excellent professeur.

Dernière annonce d’Hervé Novelli pour les micro-entreprises


novelli.jpegPour clore le grand débat du mercredi, le secrétaire d’Etat chargé des entreprises et du commerce a tenu à dévoiler les prochaines mesures en faveur de l’entrepreneuriat. Chose promise, chose due, en voici quelques-unes interceptées à la volée :

• Une simplification des procédures administratives imposées aux entreprises avec la possibilité évoquée de décharger les entreprises de ces tâches administratives en les confiant à des opérateurs externes.

• Une dématérialisation de toutes les procédures à l’export via une plate-forme de services. Echéance prévue en 2008.

• Favoriser l’innovation, notamment par une réforme du Crédit d’Impôt Recherche et une lutte accrue contre les contrefaçons.

En directe du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises), je vous dis à demain !

Photo Jacques Le Goff

Pleins feux sur les lauréats 2007 !


laureate1.jpegIl y a beaucoup de fébrilité dans l’air… pour trois personnes en tout cas, la tension est à son comble ! Ils arrivent enfin, un peu timides, le pas légèrement hésitant mais les regards et les sourires ravis … les lauréats du Grand Prix 2007 ! Leur idée à succès en quelques mots.

Lauréate du Grand Prix Médicis du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises), Nathalie Tondeux est l’heureuse créatrice de Variante. En 2007, elle part du constat suivant : il est souvent difficile pour les TPE de répondre aux appels d’offres des marchés publics. Elle se pose donc en intermédiaire entre les procédures de marchés publics et les petites entreprises ayant la capacité logistique mais pas administrative pour y répondre.
Avec 7500 euros en poche, elle vas pouvoir étendre la porté géographique de Variante et augmenter sa visibilité.

Coup de Cœur du Salon pour la société Petits-fils :

Fondateurs de cette société bien nommée de services à la personne à destination des personnes âgées, Pierre Gauthey et Damien Tixier remportent un micro stand sur le premier salon des Services à la personne, d’une valeur de 1500 euros.
Leur société propose ainsi une aide quotidienne, administrative, de bricolage et des services sur mesure haut de gamme aux personnes âgées en bonne santé, mais aussi dépendantes, handicapées ou convalescentes.

Photo Jacques Le Goff

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME – Solutions pour Mon Entreprise – a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau. Rendez-vous à Paris, les 1er et 2 octobre 2018.

Bonne nouvelle, le Salon SME Online est désormais accessible 24h/24, 7j/7 ! Webinar live ou en replay, solutions et conseils personnalisés… Où que vous soyez, profitez toute l’année des ressources du salon permanent pour les entrepreneurs, pour booster la création et le développement de votre entreprise.

Rejoignez la communauté du Salon SME