Réaliser facilement le diagnostic de vos atouts en 3 étapes

Trop souvent la tête dans le guidon, le freelance développe de nombreuses compétences par la multiplicité de ses activités et tâches autour de son travail principal. Il n’en a pas toujours conscience, c’est pourquoi un audit de ses talents lui permet de faire un bilan et renforce l’estime de soi.

Réaliser le diagnostic de ses atouts consiste à réaliser un audit de ses talents : ses compétences acquises et celles éventuellement à renforcer ou à acquérir. Il est conseillé de le faire au moment de se lancer, mais aussi en cours d’activité pour un bilan de parcours.  Ainsi, l’audit de ses talents, ou diagnostic de ses atouts, portera sur trois clés principales.

 

Un audit personnel en 3 étapes

Déterminer quels sont  ses atouts est un exercice gratifiant pour le freelance. Il consiste à réaliser son propre audit personnel autour de trois clés principales :

  • Ses réalisations professionnelles et extra-professionnelles : c’est la clé des expériences, hobbys, bénévolat… par exemple.
  • Ses aptitudes et soft skills : cette clé est celle de nos compétences dites comportementales ou soft skills, mais aussi ce pourquoi on a de l’appétence, de l’affinité et ce qu’on sait faire aisément.
  • Ses compétences acquises : c’est la clé des compétences métiers, issues d’une formation initiale ou de formation continue, mais aussi les techniques transversales comme le digital, les langues étrangères, la bureautique,

 

Ses réalisations

En faisant un retour sur soi et en notant les réalisations de sa vie professionnelle mais aussi personnelle, on va pouvoir identifier quelles compétences et capacités ont été mises en œuvre.

  • Noter ses réalisations professionnelles et mettre en face de chacune ce qui a été mis en œuvre par soi-même. Par exemple : l’organisation, la rigueur, ou plutôt le leadership, la capacité à motiver ? L’aspect technique du métier, l’aspect organisationnel ou l’aspect relationnel ?
  • Pour les réalisations plutôt personnelles, il est intéressant de penser aux activités associatives, par exemple comme parents d’élèves ou dans un club de sport. Il y a bien des compétences qui ont été utiles pour ces organisations et pour les gens. Par exemple : la créativité ou la gestion de planning ? La compétence du métier de comptabilité ou celle d’informaticien ?

La liste de ces compétences techniques et comportementales va certainement se retrouver dans les deux recherches suivantes. Cela permettra de vérifier celles qui reviennent le plus souvent et celles qui ne sont utilisées que ponctuellement et assez peu.

 

Ses aptitudes et soft skills

Parmi les 10  soft skills suivantes, identifier celles qui sont vraiment très développées chez soi (3 à 4), puis identifier celles qui mériteraient d’être renforcées (3 à 4) et enfin, celles qui ne sont pas chez soi les plus manifestes (3 à 4) :

  • La réflexivité est la capacité à opérer un retour réflexif sur ses actes et son comportement.
  • L’estime de soi est construite par la juste estimation de sa valeur, sans être influencée par le jugement des autres.
  • La motivation est double : savoir motiver les autres mais aussi, et c’est le plus important, se motiver soi-même en connaissant ses aspirations personnelles et son système de valeur.
  • La créativité est favorisée par la capacité à penser différemment, à écouter son intuition.
  • L’adaptabilité est cette compétence faite d’agilité et de lâcher-prise. Elle est renforcée par la congruence avec soi.
  • L’organisation efficiente est la capacité à gérer son temps et ses priorités, mais aussi d’éviter la procrastination, la dispersion ou la précipitation.
  • La gestion du stress est une compétence particulièrement utile dans un environnement incertain. Elle consiste à trouver des stratégies d’ajustement au stress.
  • L’empathie est cette capacité à ressentir les émotions de l’autre sans les vivre au même degré. Elle se cultive par une écoute attentive.
  • L’aisance relationnelle est une fluidité dans les relations, savoir parler de tout et de rien, mais aussi savoir se présenter en 1mn, et ne pas se laisser envahir par des émotions débordantes.
  • La coopération est la compétence du travail en équipe dans un esprit de convergence et de cohésion. Elle fait appel au concept d’interdépendance des uns et des autres.

 

Ses compétences acquises

De la même manière que l’on aura dressé la liste de ses compétences comportementales, on dressera maintenant la liste de ses compétences métiers et de ses compétences techniques transversales, comme le digital, les langues étrangères, la bureautique. On hiérarchise aussi celles qui sont bien développées et celles qui le sont peu mais mériteraient de l’être.

De la même manière, on évaluera les compétences très clairement acquises et celles qui mériteraient d’être développées.

Noter aussi les compétences techniques pour lesquelles on a de l’appétence et de l’intérêt, car ce sont celles qui correspondent à notre système de valeur ; elles vont contribuer à mobiliser sa motivation.

 

Une mise en perspective

Après les avoir identifiées, on pourra les visualiser toutes ensemble sur un même tableau, ce qui permettra de mettre en perspective les acquis d’un côté, et les apprentissages à développer de l’autre.

Pour cela, on les reporte sur un tableau sous forme de cercles, dont la grandeur signifie l’importance de la compétence versus les autres, en termes d’utilité pour votre activité. Ainsi, dans le tableau un petit cercle définit une compétence faiblement ou moyennement utile et, au contraire, un grand cercle définit une compétence comme très utile. Par exemple, la compétence métier est très utile et elle est acquise, mais la compétence « vente et négo », elle aussi importante est à développer.

 

Diagnostic de ses atouts, la matrice des compétences

 

 

Conclusion

Après avoir réalisé ce diagnostic de vos atouts et l’avoir synthétisé sous forme de tableau, vérifiez que vous vous sentez à l’aise avec cette représentation. N’avez-vous pas omis ou sous-estimé une compétence ? Ce diagnostic correspond-il bien à votre situation professionnelle actuelle ? Etes-vous réaliste quant aux compétences nécessaires à l’activité de freelance ? N’hésitez pas à vous challenger à d’autres moments clés !

 

 

Pour aller plus loin, rendez-vous au Salon SME

Venez rencontrer ceux qui vont vous aider à créer, développer votre entreprise au Salon SME, le salon des rencontres décisives.
Rendez-vous les 12 et 13 octobre 2020 au Palais des Congrès de Paris.

> Votre invitation gratuite

Et d’ici là, profitez des ressources du Salon SME Online, le Salon virtuel permanent pour les entrepreneurs, accessible 24h/24, 7j/7. Webinar live ou en replay, solutions et conseils personnalisés… Où que vous soyez, faites le plein de solutions et conseils pour booster la création de votre entreprise.

 

 

A propos de l’auteur

Nathalie Vanlaethem est auteure, consultante et responsable Ingénierie Formation chez Atlans.

Elle débute sa carrière dans le marketing en B2B, puis s’oriente dans la formation continue, d’abord comme auto-entrepreneur puis chez Cegos où elle est manager-associé et consultante. En parallèle, elle se forme à la Pratique Attentionnelle Active©.

Aujourd’hui, ses domaines de recherche et d’intervention sont :
– « Mettre l’humain au cœur des organisations »
– « Développer le bien-être et les compétences comportementales des individus par un entraînement de son attention»

Elle accompagne des particuliers et entrepreneurs au sein d’Atlans et de l’association Un potentiel de plus.

www.blog-atlans.eu
www.unpotentieldeplus.fr

Livres aux Editions Dunod

Le Marketing de soi, collection La boîte à outils, Dunod 2016

L’agilité, collection La méga boîte à outils, Dunod 2019

Les SOFT SKILLS, collection La boîte à outils, Dunod, 2020

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Nouveauté 2019 : une rubrique est désormais dédiée aux professionnels du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise ou consultant indépendant… Les Salons SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vos rendez-vous 2020 :

  • Le Salon SME à Paris, les 12 et 13 octobre.
  • Le Salon SME Online, 24H/24 7J/7.

Créez votre compte gratuitement

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

Rejoignez la communauté du Salon SME