[Bonnes feuilles] – Exceller en personal branding : le marketing de soi

Le personal branding consiste à appliquer les stratégies efficaces du marketing traditionnel à l’individu. Réussir dans cette démarche implique de gérer votre trajectoire professionnelle de manière similaire à la gestion d’une marque d’entreprise. Pour tout savoir sur le marketing de soi découvrez cet extrait du livre : La boîte à outils du freelance.

 

 

 

Le marketing de soi désigne la façon dont le freelance va se présenter au monde. Comme une entreprise crée et communique sur ses marques, le freelance va devoir se forger une image. Il transmet ses valeurs et son identité à son public et construit de ce fait sa marque personnelle. Penser et travailler son marketing personnel est fondamental et précieux pour un développement efficace de l’activité du freelance. Votre marque personnelle vous rend unique, identifiable et donc crée de la préférence à terme auprès de vos publics cibles. C’est une des clés de réussite de votre business.

 

Pourquoi utiliser le personal branding ?

L’objectif

Le personal branding par la construction d’une image personnelle a pour enjeu de développer la notoriété, l’image et la visibilité du freelance. Le but ultime est bien entendu de développer le business du freelance et de limiter son travail de prospection commerciale.

 

Le contexte

La création d’une marque personnelle est un travail de longue haleine. Dès le lancement de son activité, le freelance doit réfléchir à l’image qu’il souhaite véhiculer. Il va ainsi pouvoir commencer à mener des actions pour délivrer des messages cohérents par rapport à son intention et va maintenir cet effort tout au long de son activité. Le personal branding est un travail de tous les jours.

 

Comment utiliser le marketing de soi ?

Les étapes

  1. Mener un travail d’introspection et définir les atouts qui nous définissent : sommes-nous un hors pair ? Sommes-nous réputés pour la qualité de nos réalisations ? Ou bien pour nos délais ? Ou encore notre empathie ?…
  2. Déterminer ainsi les valeurs et le positionnement qui nous définissent le mieux : quelle est la façon dont nous souhaitons être perçus par nos cibles ? Quelle image désirons-nous projeter ?
  3. Étudier également le marché et la demande : est-ce que les atouts et l’image que nous voulons mettre en avant nous distingueront de l’existant et surtout est-ce que cela correspondra à des attentes fortes de notre public ?
  4. Définir les messages et les canaux de communication à utiliser.
  5. Mettre en place une stratégie de communication avec les actions opérationnelles à mener :
    • Quels objectifs avons-nous ? (Développer notre visibilité auprès d’une cible précise ? Se donner une image d’expert ? Développer notre présence sur le net ?…)
    • Quelles sont les cibles visées : les prospects ? clients ? Prescripteurs ? La presse spécialisée ?…
    • Quels sont les canaux que nous pouvons utiliser pour véhiculer notre image : les réseaux sociaux ? Des salons professionnels ? Un communiqué de presse ?…
  6. Se donner du temps et travailler dans la durée : construire une image prend du temps et demande de la cohérence sur le long terme.
  7. Vérifier les résultats de ses actions auprès de son public cible.

 

Méthodologie et conseils

À l’ère des réseaux sociaux, il devient désormais plus aisé de se faire connaître rapidement mais cela comporte a contrario de nouvelles difficultés : on demande à l’individu d’être irréprochable et fidèle aux valeurs qu’il énonce au quotidien et ce tant dans son périmètre personnel que professionnel. Se rendre visible est donc un puissant outil pour développer sa clientèle et ses profits mais nécessite également de prendre du recul et de gérer avec une grande maturité sa présence sur les différents canaux de communication.

 

Comment être plus efficace ?

Les 3C d’une bonne identité

Un des défis abordés lors de la conférence était l’équilibre entre la vie personnelle et l’image professionnelle. Les Le personal branding a pour objectif de permettre une présence significative sur le marché et différenciée par rapport à la concurrence. La finalité étant d’attirer les clients (faire de la conquête) puis de retenir ces clients (la fidélisation). Trois points sont fondamentaux pour construire une image pérenne et « approuvée » par ses clients :

  • Elle doit être Crédible : c’est-à-dire que l’image que je délivre doit s’appuyer sur des forces et atouts réels que je peux revendiquer.
  • Elle doit être Claire : mes interlocuteurs doivent comprendre facilement le message que je leur communique.
  • Elle doit être Convaincante : répondre à un besoin ou motivation qui anime réellement mes clients.

 

Apprendre à se connaître pour faire coïncider image voulue et image projetée

Procéder à un audit approfondi de sa personnalité et faire un diagnostic de ses points forts et points faibles au regard des concurrents et des attentes du marché est essentiel pour faire émerger des points d’aspérités sur lesquels vous allez pouvoir construire votre image de marque personnelle.

Cette phase d’introspection et de confrontation va pourvoir s’organiser en :

  • Faisant de la veille sur le marché pour récolter des informations clés :
    • Qui sont mes concurrents ? Quelle est leur valeur ajoutée ? Quelle est leur réputation ?
    • Quels sont les « drivers » (facteurs d’influence) du marché ? Quelles sont les attentes non satisfaites de mes futurs clients ?
  • Réalisant un audit interne de ses atouts et handicaps :
    • Quel professionnel suis-je vraiment ? Quelles qualités font ma différence ? Quels sont mes handicaps ?
    • Que disent de moi mes clients, quelle est ma réputation aujourd’hui ?

 

Élaborer la « plateforme » de sa marque personnelle et communiquer sur sa marque

En amont de toute communication, il faut identifier les lignes directrices de votre identité :

  • Vos valeurs : l’expertise, la convivialité, l’agilité…
  • Votre vision : facilitateur…
  • Votre promesse : rendre le monde plus responsable…
  • Votre style : minimaliste, engagé…

Votre marque personnelle doit avoir du sens, un contenu et une mission qui l’anime. C’est grâce à cela qu’elle va pouvoir capter un public et le fidéliser. Cette identité est comme votre ADN : elle est unique. Et c’est cette différence qu’il va falloir communiquer pour gagner en visibilité, puis en notoriété… pour peut-être un jour devenir une marque influente !

  • Visibilité : vous commencez à apparaître sur les blogs, les sites, les lieux de votre choix et affirmez votre présence.
  • Image : vos interventions et votre intention personnelle se précisent, vous développez vos valeurs et votre vision du monde.
  • Notoriété et influence : vous êtes reconnus par vos pairs et vos prises de paroles et interventions sont repérées. Votre marque personnelle devient notoire

 

Avant de vous lancer

  • Étudiez vos concurrents : que disent-ils d’eux ? Comment communiquent-ils ? Auprès de qui ?
  • Confrontez votre analyse à celle de votre entourage : validez que les forces que vous identifiez sont bien celles qui viennent à l’esprit des autres.

 

 

Cet article est extrait du livre : La boîte à outils du freelance

La boîte à outils du freelance

 

 

 

A propos des auteurs :

Stéphanie MoranStéphanie Moran est diplômée Sup de Co (Kedge Business School) puis formée en Master 2 Communication au Celsa. Elle démarre sa carrière au sein de grands groupes, avant de se lancer dès 2005 dans l’aventure du freelancing. Consultante et coach en marketing et communication, partenaire formation de la Cegos, elle conseille aussi bien les managers en entreprise que les freelances.

 

 

 

Pour aller plus loin

Participez au Salon SME, l’événement pour les indépendants, créateurs et dirigeants de TPE, les 23 et 24 septembre prochains :

  • Venez ouvrir votre avenir d’entrepreneur
  • Venez accélérer votre projet et votre développement
  • Venez rencontrer des experts de l’entrepreneuriat

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Contribuer au blog

Vous souhaitez écrire un article et contribuer au blog ?
Téléchargez la charte éditoriale du blog pour savoir ce que nous attendons d’un article et à qui et quel contenu transmettre.

Je m’abonne à la newsletter mensuelle

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, freelance, slasheur ou consultant indépendant… Le Salon SME est l’événement incontournable pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

On vous donne rendez-vous pour la 24ème édition du Salon SME au Palais des Congrès à Paris, les 25 et 26 septembre 2023. Inscrivez-vous dès maintenant.

Rejoignez la communauté du Salon SME

twitter