Une formation complète, pertinente, détaillée en conférence ? C’est possible !


sans-titre15.pngPour la deuxième conférence du Congrès des réseaux, Dan Serfaty, co-fondateur de Viaduc, Valérie Abehsera (Viaduc)et François Galinou de Pedagogic Adgency expliquent comment utiliser un réseau social virtuel.

Pour commencer, qu’est-ce que c’est? Pour Dan Serfaty, Viaduc est une « plateforme de mise en relation professionnelle. C’est très simple: vous pouvez, sur le site, trouver des nouveaux contacts, inviter votre réseau et ainsi avoir accès à leurs propres relations. » La conférence est extrêmement détaillée, des slides permettent aux participants de visualiser en direct les applications et de comprendre les très nombreux conseils d’utilisation. Valérie Abehsera nous confie ses astuces et les participants en redemandent. Pour résumer, s’il y avait un conseil clef à retenir: « remplir avec soin son profil et suivre une méthode, la FCHA » (François Galinou). En clair, votre profil doit être factuel, concret et univoque, humain, accrocheur.

Vous êtes intrigué ? Vous voudriez en savoir plus?
Dans le cadre du partenariat Place des réseaux-Viaduc, tous les conseils des concepteurs de Viaduc sont édités dans la newsletter de Place des réseaux (mise en ligne à la fin du mois) et sur le site, dans la rubrique « réseau relationnel ».

Speed business Meetings : les visiteurs sont accros !


sans-titre14.png11H00, une soixantaine de participants attendent de pied ferme le début d’une séance de Speed business meeting. Ils se répartissent par groupe de 8 à 10 personnes. Top chrono: chacun a 1 minute pour se présenter. On sort les blocs-notes, les cartes de visites, les brochures, certains ont même rédigé des petites présentations papier.
Parmi les participants, Elodie Bosque Neron a préparé son stocks de cartes de visites: « C’est la première fois pour moi! L’ambiance est vraiment agréable, il y a une véritable qualité d’écoute entre les participants…  » explique-t-elle.
Dans un autre groupe deux consultantes qui ont déjà participé aux Speed business meetings en 2005 aident les plus perdus qui n’osent pas se présenter. Elles me confient en fin de séance leurs impressions: « c’est un exercice très profitable, il a une réelle efficacité. » (Anne Sorel)
« J’avais déjà identifié des contacts l’an passé et cette fois encore j’ai repéré des partenaires potentiels. » (Hélène Mesnil).
Leur conseil: une minute c’est très court, présentez-vous clairement mais surtout n’oubliez pas de dire ce que vous cherchez, les autres participants sauront tout de suite s’il peuvent vous aider.
Les changements de groupe mélangent tous les participants pour que chacun puisse créer le maximum de contacts. Apparamment, la séance se termine beaucoup trop vite. Dans le couloir on poursuit les discussions entamées dans la salle, on échange encore et encore. 20 minutes plus tard, je repasse dans ce même couloir, ils sont toujours là!

« Anglo-saxon », c’est un métier?


sans-titre16.pngAprès les Rendez-vous métiers consacrés hier aux métiers de l’accompagnement à la création et du conseil en patrimoine mobilier et immobilier, c’était aujourd’hui le tour des entrepreneurs anglo-saxons. Bizarre comme intitulé de métier …

En fait le RDV a réuni des entrepreneurs et des créateurs d’entreprises anglais, américain (et une mexicaine!) mais aussi des entrepreneurs français installés aux USA, des traducteurs …
L’ambiance est très « fair-play », chacun se présente à son tour puis très vite commencent les échanges. On évoque les possibilités d’aides, les difficultés rencontrées pour s’installer en France: comment réussir à se dépêtrer des formalités administratives, comment se retrouver dans les méandres du droit français, etc.
Clôture de la rencontre avec un Speed Business Meeting où Christophe Jaureguiberry, dont la société aide les étrangers à s’implanter en pays basque, a pu entrer en relation avec plusieurs prescripteurs potentiels pour son business.
Une jeune porteuse de projet anglaise a trouvé des réseaux d’entrepreneurs anglais : « je voulais depuis longtemps rencontrer des entrepreneurs qui vivent ou ont ont vécu la même chose que moi et voilà, c’est fait! »

Et une fois encore, les échanges vont bon train aux quatres coins de la salle ! Je m’éclipse pour aller jeter un oeil au second Rendez-vous métier du jour.

Vite,vite, c’est le jour où jamais


sans-titre9.pngEt oui, dernier jour pour le Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) et derniers jour pour vous si vous voulez prendre un bain d’énergie positive, faire des rencontres passionnantes pour votre activité et profiter des meilleurs conseils et solutions des centaines d’experts et de professionnels réunis pour vous.
Plats du jour :
-Un nouveau forum consultant, suivi à 10h30 de son incontournable Speed Business Meeting !
-Conférence « Les règles essentielles pour gagner de nouveaux clients ».
-Forum « Comment booster son entreprise avec les nouvelles technologies »
Et sur toute la journée, l’événement tant attendu de tous les visiteurs : le 1er Congrès national des Réseaux de petites entreprises !
Comment développer son réseau relationnel, sa prospection? Les clés de la réussites livrées par les réseauteurs les plus aguéris. Comment réussir une collaboration inter-entreprises? Les indépendants qui se plaindront encore de leur solitude ne pourront pas dire qu’on ne les avaient pas prévenus.

En direct du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) où je vous dis à bientôt !

Relations Presse : il y en aura pour tout le monde !


Sujet qui intéresse, le nombre inattendu de participants le témoignant aujourd’hui.Tout le monde chercher à mieux communiquer, et ça se sent !

Face à un moyen de communication « visible » tel que la publicité, souvent trop chère, l’honneur est à la communication « subtile », relations presse en tête. Mais il n’est pas si simple de faire parler de soi dans les médias, en chacun de nous ne sommeille pas toujours un attaché de presse…
Pour nous faciliter la tâche, les professionnels se bousculent, avec des solutions aussi prometteuses que coûteuses
… Pas de panique, on se réconcilie vite avec nos projets lorsque Frédéric Vanderberghe, de la société Voie de Presse propose de s’occuper de tout ça dans les règles de l’art, pour une poignée d’euros !

Pour les aventuriers qui choisiraient de s’atteler seuls à la tâche, voici ce que doit contenir leur trousseau : une bonne plume, un relationnel d’enfer et le carnet d’adresses bien garni qui va avec. Frédéric Vanderberghe poursuit par quelques recommandations comme celle de respecter les 3 « règles d’or du bon communiqué de presse» : le ciblage pointu de l’interlocuteur, le respect du format « prêt-à-utiliser » pour le journaliste, et surtout la recherche d’une véritable information à apporter. Tout un art.
Vous vous sentez prêts ? Bravo ! Dans le cas contraire la société Voie de Presse a tout prévu , avec une formation de quelques jours pour vous enseigner les rudiments du métier et accompagner vos premiers pas. Merci Frédéric.

Reste à chacun de trouver SA différence pour plaire aux journalistes, inquiétude principale des participants de la conférence, et on les comprend. Mais, après tant de travail, entendre enfin parler de son bébé, c’est grisant ! surtout quand cela n’a rien coûté !

D’ailleurs, si vous êtes de ceux qui trouvent qu’il n’y a rien de meilleure qu’une publicité gratuite, le thème de la communication « petit budget » est fait pour vous ! C’est demain matin… alors tous au rendez-vous !

En direct du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises), je vous dis à bientôt !

Comment font ceux qui vendent plus que les autres ?


A cette question, Michaël Aguilar, co-auteur de « Vendeur d’élite », ajoute celle-ci : « quelles sont pour vous les 3 qualités essentielles pour être un bon vendeur ? » Bien entendu, chacun a son idée : l’écoute des besoins, des qualités d’adaptation, de la force de persuasion, il faut être honnête, non, plutôt filou… Et la liste pourrait être encore plus longue !
En France on a souvent tendance à croire que seul un bon produit peut se vendre, ce qui, pour Michael Aguilar, est faux. D’après lui, l’exemple de Paris 2012 est flagrant : « On avait la meilleur candidature, le meilleur produit, mais on tout simplement pas bien su le vendre ! Dans la vente, le QUOI est toujours inférieur au QUI et au COMMENT. S’il n’est pas bien vendu, le meilleur produit au monde ne se vendra pas ! »
Il a pu expérimenter tout au long de sa carrière les folles exigences du métier de commercial. Il suffit de faire le décompte de toutes les qualités demandées à un vendeur dans une petite annonce de recrutement. En résumé, on lui demande … « d’être un super héros ! »
Pourtant, des vendeurs, Michaël Aguilar en a rencontré beaucoup et les meilleurs n’ont pas le profil. Et de citer l’exemple du meilleur vendeur Renault. Alors qu’il s’attendait à tomber sur un véritable « Schwarzenegger de la vente », c’est un Gérard Jugnot qu’il voit arriver ! Quel était alors le secret de ce génie de la vente? Sa séduction suprême? L’écoute, tout simplement l’écoute. « Ceux qui posent le plus de questions, vendent le plus. »
Du coup, les questions se sont mises à fuser dans la salle. La dernière lui donne l’occasion de livrer les 3 principales qualités du bon vendeur :
– La capacité à s’intéresser à l’autre
– La conviction chevillée au corps que le produit qu’il vend est bon
– L’enthousiasme et la joie de vivre

De l’enthousiasme, Michaël Aguilar en a à revendre et aujourd’hui, à titre d’exceptionnel, il nous le donne !
Sous un tonnerre d’applaudissement la réunion se termine malheureusement trop tôt…
D’autres rendez-vous sont prévus demain et jeudi pour les férus d’action commerciale. Mercredi après-midi : consultants, comment développer son business de consultant, comment maîtriser les fondamentaux de la négociation. Jeudi matin : les règles essentielles pour gagner de nouveaux clients, comment développer son réseau relationnel.

En direct du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises), je vous dis à bientôt!

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME - Solutions pour Mon Entreprise - a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » - T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.
Vos prochains rendez-vous en 2017 :
Salon SME Paris, les 25 & 26 septembre
Salon SME Online, les 5 & 6 décembre

Rejoignez la communauté du Salon SME