8 pièges à déjouer pour réussir ses débuts de franchisé

Vous avez l’intention de créer votre entreprise en ouvrant une franchise ? Même si intégrer une franchise paraît rassurant et s’avère un beau projet en perspective, cette décision ne doit pas se faire sans une mûre réflexion. Lisez attentivement ces 8 pièges à déjouer avant de signer tout contrat.

1 – Se jeter sur la première franchise venue

Vous avez d’ores et déjà étudié votre projet, vos compétences, votre secteur de prédilection, et vous trépignez d’impatience ? Attention cependant, votre décision ne doit pas se faire à la hâte, mais en connaissance de causes : chaque proposition est à étudier attentivement après avoir recherché, comparé, chiffré, peser le pour et le contre. N’hésitez donc pas à faire des tableaux, fiches et résumés pour tout mettre au clair sur le papier et dans votre tête, afin de sélectionner la franchise qui vous correspond vraiment.

2 – Se laisser attendrir par de beaux discours

Le but du dirigeant d’entreprise (le franchiseur) proposant la franchise est bien sûr d’en ouvrir un maximum pour étendre son réseau et se développer. Chaque nouvelle franchise créée rapporte à son propriétaire et permet à l’ensemble du réseau de gagner en notoriété. C’est pourquoi certains franchiseurs peuvent avoir tendance à faire les yeux doux aux candidats qui se présentent : ils rassurent, encouragent, promettent. Ne vous laissez pas attendrir par de belles paroles et des annonces alléchantes. Réfléchissez par vous-même au sérieux et à la faisabilité de chaque proposition que l’on vous tend.

3 – Se méfier des franchises trop onéreuses par rapport à votre budget

Vous avez eu un coup de cœur pour une franchise, et vous avez tendance à renvoyer au second plan la question financière ? Or, avant toute création d’entreprise, vous devez établir un business plan permettant l’étude de faisabilité de votre projet. Si le montant demandé par le franchiseur est trop élevé par rapport à votre prévisionnel, vous courez à l’échec. Vous devez donc choisir une enseigne en fonction de vos capacités financières, et non vous adapter à des impératifs trop coûteux.

4 – Se tourner vers une franchise récente

Vous avez repéré une franchise qui vous intéresse particulièrement pour une multitude de raisons ? Alors demandez-vous quelle est sa visibilité sur le long terme. Car une société proposant des franchises depuis seulement quelques années peut manquer de recul et d’expérience pour anticiper les imprévus, surmonter des difficultés, bien connaître son marché. Aussi, il peut être plus judicieux de se tourner vers une entreprise qui a déjà un vécu et un professionnalisme éprouvés, notamment pour les jeunes entrepreneurs.

5 – Se positionner sur un contrat de franchise astreignant

En franchise, vous n’êtes pas entièrement libre de faire ce que vous voulez, comme c’est le cas pour une entreprise individuelle. Vous devez vous soumettre aux règles établies par la société mère. Aussi, certaines d’entre elles ont des attentes qui peuvent en rebuter plus d’un. Il est important de bien vous renseigner sur les clauses fixées par le contrat. Elles doivent être raisonnables ; plus les exigences sont lourdes et multiples, moins vous détenez de liberté propre dans vos actions quotidiennes.

6 – S’égarer dans des arrangements confus

À l’inverse, vous pouvez tomber sur un franchiseur relativement peu exigeant. Mais derrière ce laxisme apparent se cache en réalité un manque de clarté et de rigueur qui doit vous alerter tout de suite quant à la crédibilité et la fiabilité d’une telle société. Un mauvais accompagnement peut mettre en danger le bon fonctionnement de votre entreprise. Aussi, vérifiez si des animateurs de réseaux sont bien présents : vous devez être formé, soutenu et assisté techniquement par votre franchiseur.

7 – Opter pour un contrat à courte durée

Une entreprise ne se développe pas du jour au lendemain, il lui faut généralement plusieurs exercices pour rendre compte de sa viabilité. Pourtant certains contrats de franchise sont signés pour une durée de moins de cinq ans. Autrement dit, votre nouvelle entreprise doit dégager un bénéfice et être rentable dès ses premières années d’existence. Or, ce résultat est parfois difficile à atteindre. Alors n’hésitez pas à rejoindre de préférence une franchise proposant des conventions d’une durée supérieure à cinq années.

8 – Se rapprocher d’une franchise en plein essor

Bien sûr, votre choix se porte naturellement vers ces enseignes grandissantes, et dont les franchises de multiplient à grande vitesse à tous les coins de France. N’est-ce pas là l’opportunité idéale ? Eh bien non justement, pas forcément. Une entreprise qui se développe est un bon signe, mais dans certains cas, celle qui croît trop vite peut connaître des revers quelques années plus tard, quand le marché est saturé, que le consommateur est lassé, ou que la société ne parvient pas à s’adapter rapidement. Tout est une question de mesure.

Bien d’autres conditions mentionnées dans les contrats de franchises sont parfois difficiles à tenir, et d’autres pièges sont susceptibles de se présenter, tels que les clauses de non-concurrence, les contrats liés, les redevances initiales différées… , d’où l’importance d’être le mieux informé possible au préalable. Enquêtez et restez vigilant pour éviter les surprises. Et n’oubliez pas qu’instaurer une relation de confiance est indispensable dans tous les cas.

 

Pour aller plus loin, rendez-vous au Salon SME

Venez rencontrer ceux qui vont vous aider à créer, développer votre entreprise au Salon SME, le salon des rencontres décisives.
Rendez-vous les 12 et 13 octobre 2020 au Palais des Congrès de Paris.

> Votre invitation gratuite

Et d’ici là, profitez des ressources du Salon SME Online, le Salon virtuel permanent pour les entrepreneurs, accessible 24h/24, 7j/7. Webinar live ou en replay, solutions et conseils personnalisés… Où que vous soyez, faites le plein de solutions et conseils pour booster la création de votre entreprise.

 

A propos de l’auteur

L’Observatoire de la Franchise est le site pionnier dans le recrutement de franchisé. Depuis 1997, le site met en relation des salariés en reconversion, étudiants, investisseurs ou simple porteurs de projet avec des centaines de réseaux qui souhaitent se développer.

> En savoir plus


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Nouveauté 2019 : une rubrique est désormais dédiée aux professionnels du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise ou consultant indépendant… Les Salons SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vos rendez-vous 2020 :

  • Le Salon SME à Paris, les 12 et 13 octobre.
  • Le Salon SME Online, 24H/24 7J/7.

Créez votre compte gratuitement

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

Rejoignez la communauté du Salon SME