Lancer une entreprise ? Voici les 5 erreurs à ne pas commettre pour votre business plan

Créer un business plan est une étape cruciale pour tout entrepreneur. Cependant, il est facile de tomber dans certains pièges. Dans cet article, nous abordons les 5 erreurs les plus courantes que les entrepreneurs font lors de la rédaction de leur business plan. De l’achat d’un plan préfabriqué à l’oubli de le mettre à jour, découvrez comment éviter ces erreurs et assurez-vous de démarrer votre entreprise sur de bonnes bases.

 

 

 

Démarrer une entreprise sans un solide business plan, c’est comme naviguer en haute mer sans boussole. Pour éviter les écueils et mettre le cap sur le succès, découvrez les 5 erreurs courantes à éviter lors de la rédaction de votre plan d’affaires.

 

1 – Acheter votre business plan

Les risques d’un plan préfabriqué

L’idée d’acheter un business plan tout fait peut sembler séduisante. Après tout, cela vous épargne du temps et des efforts, n’est-ce pas ? Détrompez-vous. Un plan préfabriqué ne prend pas en compte les spécificités de votre entreprise, de votre marché ou de votre vision. Il s’agit souvent d’un modèle générique qui, bien qu’il puisse couvrir les bases, ne reflète pas nécessairement la réalité de votre projet. De plus, les investisseurs et les banquiers sont souvent en mesure de repérer ces modèles, ce qui peut nuire à votre crédibilité.

L’importance de la personnalisation

Chaque entreprise est unique. Votre business plan doit refléter cette unicité. En personnalisant votre plan, vous montrez que vous avez pris le temps de réfléchir en profondeur à votre projet, de comprendre votre marché et de définir une stratégie claire. Cela renforce non seulement votre crédibilité, mais augmente également vos chances d’attirer des investisseurs ou d’obtenir un financement. Il est très simple d’avoir votre business plan sur mesure grâce à Angel.

 

2 – Démarrer par la partie financière (ou ne faire que cette partie)

L’importance d’un ordre logique

La partie financière d’un business plan est cruciale, c’est indéniable. Cependant, elle ne doit pas être le démarrage de votre plan. Vous devez partir de votre idée, de sa construction et de sa réponse à un besoin qui existe sur un marché. C’est votre connaissance du marché et la stratégie pour trouver des clients qui va vous permettre de créer un prévisionnel juste et réaliste.

L’intérêt du prévisionnel

Le prévisionnel est une prévision de vos revenus et vos coûts. Les estimer avant de vous lancer vous permet ensuite de mesurer votre avancée et savoir si vous allez dans la bonne direction. Grâce aux données de la plateforme Angel vous pouvez vous appuyer sur les chiffres récents issus de la communauté.

Enfin Cash is king: La trésorerie est l’oxygène de votre société !  La banque va se baser sur ces chiffres pour envisager de vous prêter des fonds.

 

3 – Être mal accompagné ou mal formé

Choisissez un bon coach !

Un mauvais coach peut être quelqu’un qui ne vous écoute pas, qui impose ses idées sans tenir compte de votre vision, ou qui n’a pas l’expérience nécessaire pour vous guider. Un bon coach a de l’expérience dans votre secteur, qui partage vos valeurs et qui est prêt à vous défier et à vous pousser à vous surpasser. Évitez les « gourous » qui promettent des résultats rapides sans effort.

Ne dépensez pas dans la mauvaise formation

Oubliez les formations avec uniquement des vidéos à suivre, qui ne sont pas personnalisées à vos besoins. Evitez les formations enseignées par des formateurs inexpérimentés qui ont produit du contenu sur chatGPT. Soyez attentif aux signaux d’alarme tels que des promesses trop belles pour être vraies, un manque de références ou un tarif exorbitant sans justification.

Deux astuces pour choisir une formation :

  • Demandez à des vrais entrepreneurs (qui ont une activité similaire à la vôtre) quelles formations ils ont suivi.
  • Questionnez l’organisme de formation sur le taux de succès de sa formation : par exemple combien de personnes se sont réellement lancées après la formation ?

 

4 – Ne pas être réaliste

L’équilibre entre ambition et réalité

Il est naturel d’être ambitieux lorsque vous démarrez une entreprise. Cependant, il est essentiel de tempérer cette ambition avec une dose de réalisme. Vos prévisions financières, par exemple, doivent être basées sur des données réelles et non sur des exemples pré-faits, des espoirs ou des suppositions. De même, votre analyse de marché doit refléter la réalité et non une vision idéalisée.

Les conséquences d’une prévision irréaliste

Des prévisions irréalistes peuvent conduire à de graves problèmes financiers. Si vous surestimez vos revenus, vous risquez de vous retrouver à court de liquidités. Si vous sous-estimez vos dépenses, vous pourriez vous retrouver dans une situation financière précaire. Il est donc essentiel d’être aussi précis et réaliste que possible dans vos prévisions.

 

5 – Croire que le business plan ne sert qu’une seule fois au lancement

L’évolution du business plan

Un business plan n’est pas un document figé. Il doit évoluer avec votre entreprise une fois qu’elle est lancée. À mesure que votre entreprise grandit, que le marché change ou que de nouvelles opportunités se présentent, votre business plan doit être mis à jour pour refléter ces changements et vous permettre une bonne lecture de votre santé financière.

Comment mettre à jour régulièrement votre plan

Il est conseillé de revoir et de mettre à jour votre business plan tous les 6 mois. Cela vous permet de vous assurer que vous restez sur la bonne voie, d’ajuster votre stratégie si nécessaire et de vous préparer aux défis et opportunités à venir.

 

Créer un business plan solide est une étape essentielle pour tout entrepreneur. En évitant ces erreurs courantes, vous augmentez vos chances de réussite et mettez votre entreprise sur la voie du succès. Et n’oubliez pas, un business plan n’est pas seulement un document pour obtenir un financement, c’est aussi un outil précieux pour guider votre entreprise vers la croissance et la prospérité. Alors, prenez le temps de le faire correctement, et n’hésitez pas à consulter la plateforme gratuite angel-start.com pour vous aider dans cette démarche. Bonne chance dans votre aventure entrepreneuriale !

 

 

A propos de l’auteur

Angel est une start-up fondée en 2021 par Thibaud ARTUR, auteur de l’article. Son but est de démocratiser le business plan en le rendant facile à rédiger mais surtout gratuit. Découvrez aussi notre accompagnement personnalisé et une marketplace pour trouver facilement vos prestataires de demain.

https://www.angel-start.com/fr/

https://www.youtube.com/@angelbusinessplan

 

 

 

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Contribuer au blog

Vous souhaitez écrire un article et contribuer au blog ?
Téléchargez la charte éditoriale du blog pour savoir ce que nous attendons d’un article et à qui et quel contenu transmettre.

Je m’abonne à la newsletter mensuelle

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, freelance, slasheur ou consultant indépendant… Le Salon SME est l’événement incontournable pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

On vous donne rendez-vous pour la 24ème édition du Salon SME au Palais des Congrès à Paris, les 25 et 26 septembre 2023. Inscrivez-vous dès maintenant.

Rejoignez la communauté du Salon SME

twitter