6 critères pour trouver la bonne société de portage salarial

 

On compte désormais plus de 300 sociétés de portage salarial en France (source).
Face à cette diversité d’options, il peut être difficile de faire son choix entre les différentes sociétés de portage existantes.
Dans cet article, nous vous partageons justement 6 critères à prendre en compte pour choisir sereinement sa société de portage.

 

Comment fonctionne une société de portage salarial ?

Avant de découvrir les critères pour choisir sa société de portage, nous vous proposons de voir plus en détail en quoi consiste le portage salarial et quelles sont les obligations des sociétés de portage.

 

 

Le principe du portage salarial

Le portage salarial est défini par le Code du travail comme une « relation contractuelle entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes ».
Il s’agit d’une forme d’emploi hybride qui mêle salariat et entrepreneuriat dans le cadre d’une relation tripartite entre :

  • le salarié porté ;
  • la société de portage salarial ;
  • le client final.

En effet, le salarié porté choisit librement ses clients et exécute ses missions de manière indépendante. Il confie son chiffre d’affaires à la société de portage qui s’occupe de la facturation, du paiement des différentes charges y compris les cotisations sociales en contrepartie d’une rémunération. Un contrat de travail lie le salarié porté à la société de portage. Ainsi, le salarié porté reçoit un salaire et une fiche de paie chaque mois.

D’autre part, un contrat commercial lie le salarié porté à son client final. Ce dernier règle les factures à la société de portage. Pour lui, le portage salarial n’a aucune conséquence sur sa relation avec le freelance.

 

Les obligations et responsabilités de la société de portage

Le fonctionnement d’une société de portage est strictement encadré par la loi.

Lors de la création de la société de portage, le gérant doit réaliser une déclaration auprès de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation (Direccte) et justifier d’une garantie financière.

Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2017, le portage salarial fait l’objet d’une convention collective. Toutes les sociétés de portage doivent obligatoirement respecter les clauses de cette convention.

De plus, en tant qu’employeur, la société de portage doit se conformer aux différentes normes en vigueur concernant l’embauche, l’affiliation au régime de Sécurité sociale, les obligations fiscales ou encore la durée de travail.

Enfin, la société de portage peut voir sa responsabilité engagée, au civil comme au pénal, si le salarié porté vient à porter préjudice à un tiers dans l’exercice de sa mission.

Si le socle des entreprises de portage est le même pour tous, le détail de leur fonctionnement peut beaucoup varier d’une société à l’autre.

Voyons maintenant les six critères à prendre en compte pour choisir une société de portage qui vous correspond réellement.

 

Critère 1 : Les tarifs

En contrepartie de la prise en charge des démarches administratives et de la facturation, la société de portage prélève des frais de portage sur votre activité.

Le mode de calcul des frais de portage diffère d’une entreprise de portage salarial à l’autre. Toutefois, deux grands modèles se distinguent.

D’une part, il y a les sociétés qui prélèvent une commission sur le chiffre d’affaires. Cette commission correspond à 3 à 10 % en moyenne du chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté. Notons que certaines sociétés de portage qui ont opté pour le paiement d’une commission appliquent une grille tarifaire dégressive. Dans ce cas, plus votre chiffre d’affaires est élevé, plus le pourcentage prélevé est faible. La plupart des sociétés de portage du marché (ITG, Prium, Ad’missions, etc.) pratiquent ce mode de facturation. Il est notamment avantageux si vos revenus fluctuent dans le temps : les mois où votre revenu de freelance est faible, vos frais de portage seront faibles.

Exemple de société de portage salarial pratiquant des tarifs dégressifs

D’autre part, certaines entreprises de portage facturent un abonnement mensuel fixe. C’est le cas par exemple de l’entreprise de portage Jump (99€ par mois). Ce mode de facturation permet d’anticiper plus facilement vos coûts et permet en général une économie sur les frais de portage.

 

Critère 2 : L’accompagnement

Une fois la question des tarifs pratiqués par la société de portage traitée, il est aussi important de se pencher sur l’accompagnement proposé.

Par exemple, la société de portage vous attribue-t-elle un interlocuteur dédié ? Quels sont les moyens mis à votre disposition pour échanger avec l’entreprise (e-mail, téléphone, sms, chat, etc.) ? Quel est le délai moyen de réponse ?

Pour tester ce point, n’hésitez pas à prendre contact directement avec les entreprises de portage qui vous semblent les plus pertinentes.

Un avis Google soulignant la qualité de l’accompagnement reçu dans sa société de portage

 

Critère 3 : L’implantation

Certaines entreprises de portage disposent d’antennes locales. Vous pouvez donc vous rendre dans leurs bureaux pour échanger avec les gérants et éventuellement votre référent.

Cette implantation locale peut être un avantage si votre clientèle est implantée dans ce même périmètre, car vous pouvez profiter de la connaissance du marché de vos interlocuteurs.

En revanche, l’implantation peut avoir un impact sur les frais prélevés, car le maintien de bureaux locaux constitue une charge importante pour les entreprises de portage.

Par conséquent, au cours de votre recherche de société de portage, le poids de l’implantation en local ou non dépendra de vos préférences personnelles.

 

Critère 4 : Les services proposés

Par principe, toutes les sociétés de portage proposent un socle commun de services comprenant :

  • la gestion de vos contrats ;
  • la facturation de vos missions et l’encaissement des paiements de vos clients ;
  • le calcul et le règlement des cotisations sociales ;
  • le calcul et le règlement de l’impôt sur le revenu (prélevé à la source).

À côté de ces services de base, les sociétés de portage peuvent proposer des services complémentaires comme :

  • les Tickets-restaurants ;
  • l’affacturage ;
  • l’épargne salariale ;
  • le remboursement des indemnités kilométriques ;
  • la mise à disposition d’une voiture de fonction ;
  • des partenariats avec d’autres entreprises.

Par ailleurs, en ce qui concerne le remboursement des frais professionnels, toutes les sociétés de portage n’ont pas la même politique. Ainsi, il est possible qu’un plafond maximum de remboursement soit appliqué.

Il est donc intéressant de comparer les services complémentaires proposés par les différentes sociétés de portage salarial.

Attention cependant aux frais additionnels éventuels associés à ces services. En effet, la souscription à certaines de ces options implique le paiement de frais supplémentaires qui ne sont pas toujours très lisibles.

 

Critère 5 : La compatibilité avec votre fonctionnement

Les entreprises de portage n’acceptent pas toutes les activités. Par exemple, la vente de marchandises est exclue quasiment systématiquement. Il en va de même de l’immobilier. Il faut donc consulter les conditions d’accessibilité quand vous réalisez votre comparatif des entreprises de portage salarial.

Par ailleurs, si vous êtes présent sur des plateformes de mise en relation, il est nécessaire de vérifier que la société de portage est bien compatible avec ce fonctionnement. En effet, le choix de votre entreprise de portage peut avoir un impact sur vos délais de paiement ou tout simplement sur la possibilité ou non d’avoir recours à la plateforme de votre choix.

 

Critère 6 : Les avis

Le dernier critère à prendre en compte pour bien choisir sa boîte de portage salarial concerne les avis clients.

En effet, pour compléter votre comparatif et savoir quelle est la meilleure société de portage pour vous, consulter les avis des freelances qui ont déjà travaillé avec ces entreprises peut être un très bon indicateur. Toutefois, pour pouvoir considérer que la page d’avis est suffisamment représentative de la réalité, il est préférable de se concentrer sur les pages ayant recueilli au moins une dizaine d’avis client.

Pour lire les avis des autres freelances, vous pouvez consulter les avis Google ou Trustpilot collectés par les entreprises par exemple. Afin que cet exercice soit encore plus pertinent, lisez les avis à la lumière des critères cités précédemment. De plus, essayez de trouver des témoignages de freelances exerçant une activité similaire à la vôtre. Cela vous permettra d’avoir un retour sur les besoins spécifiques à votre domaine d’expertise.

Si l’on devait résumer, pour choisir sa société de portage salarial, six critères essentiels sont à analyser :

  1. les tarifs de la société de portage ;
  2. l’accompagnement ;
  3. l’implantation en local ou non ;
  4. les services proposés ;
  5. la comptabilité avec votre fonctionnement ;
  6. les avis.

Dans tous les cas, sachez que la plupart des sociétés de portage proposent des formules sans engagement. Vous pouvez donc quitter le statut du portage salarial ou changer d’entreprise de portage à tout moment si besoin.

 

 

A propos de l’auteur

 

Kézia Varde est diplômée d’un Master 2 en droit des affaires, elle s’est spécialisée dans l’accompagnement juridique des indépendants.

 

 

 

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » – T.S. Elliot.

Contribuer au blog

Vous souhaitez écrire un article et contribuer au blog ?
Téléchargez la charte éditoriale du blog pour savoir ce que nous attendons d’un article et à qui et quel contenu transmettre.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, freelance ou consultant indépendant… Le Salon SME est l’événement incontournable pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.

Vous êtes professionnel du conseil et de l’accompagnement des entrepreneurs, au salon découvrez toutes les solutions et les dispositifs les plus récents à leur conseiller.

L’édition 2022 s’est déroulée les 19 et 20 septembre au Palais des Congrès à Paris. Elle se poursuit sur internet jusqu’au 30 septembre. Inscrivez-vous et connectez-vous dès maintenant.

Rejoignez la communauté du Salon SME