Entrepreneurs, apprenez à cultiver votre créativité.


La notion de créativité est un concept parfois abstrait, et souvent traversé par un certain nombre d’idées reçues. En effet, il est fréquent d’entendre des discours qui présentent la capacité créative comme un don inné, ou encore une compétence exclusive à certaines personnes.
Par ailleurs, le sens commun à souvent tendance à réduire (à tort) le concept de créativité dans son ensemble, à la seule notion de créativité artistique. Or la créativité humaine peut en fait se manifester dans de nombreux domaines, et notamment dans nos modes de réflexion.
Pour Luc de Brabandère, Senior Advisor & Fellow au Boston Consulting Group, plus qu’une simple compétence bornée, la créativité au sens large s’impose comme une posture, comme une véritable attitude.

Lire la suite

Objectifs et motivations : les clés de la création d’entreprise


Cela paraît évident, mais cela va toujours mieux en le disant : une création d’entreprise ne pourra probablement pas être menée à bien s’il n’y a pas la recherche d’un (ou de plusieurs) objectif(s), ainsi que des motivations précises.

La définition de vos objectifs est à n’en pas douter une étape cruciale, à ne surtout pas prendre à la légère.
Vous allez devoir être optimiste, mais sans excès (!), et également faire en sorte que votre (ou vos) objectif(s) puisse(nt) être atteint(s) dans des délais raisonnables. En faisant preuve d’un excès d’optimisme, vous risquerez d’être découragé à la moindre anicroche. Et si cet objectif est fixé à un terme trop lointain, les risques d’oubli ne sont pas négligeables.
Il vous reste donc, et ce n’est pas le plus simple, à définir ce que vous voulez atteindre, et quand… Une petite analyse de ce qu’ont fait les concurrents n’est pas inutile, pour éventuellement revoir à la hausse ou à la baisse vos propres objectifs, évaluer l’ampleur de la tâche à accomplir, en la confrontant avec vos moyens.

Avoir des objectifs clairement définis, c’est bien, mais être motivé(e) pour les atteindre, c’est encore mieux ! Et ces objectifs doivent obligatoirement être en rapport avec votre motivation.
Cette motivation sans faille, relève de plusieurs aspects, plus ou moins combinés, en fonction de l’histoire professionnelle et personnelle de chacun : chômage, situation difficile, contexte professionnel devenu pesant, besoin de rentrées d’argent complémentaires ou plus importantes, envie de voler de ses propres ailes, création d’un business, volonté de s’épanouir en créant sa propre activité, etc.
Le futur chef d’entreprise que vous êtes devra également avoir en tête que son projet pourra / devra être remis en cause constamment, et que, pour autant, il ne devra pas se décourager !

Et vous ? Avez-vous facilement défini vos objectifs ? Quelles sont vos motivations ? Avez-vous changé vos objectifs en cours de route ? Comment avez-vous connu des baisses de motivation ? Pour parler de votre parcours de créateur d’entreprise, échanger avec nos experts, rendez-vous au prochain Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) ! Réservez sans attendre votre pass d’accès gratuit !

Le réseau, et rien que le réseau ?


De nombreux créateurs et chefs d’entreprises en sont convaincus, à juste titre : ils doivent la concrétisation de leur projet et le développement de leur activité – en très grande partie – à leur carnet d’adresses et à leur réseau relationnel.
Cela paraît frappé au coin du bon sens, mais étoffer – utilement – et entretenir sans relâche son réseau relationnel fait partie des incontournables de la création d’entreprise.

Lire la suite

Créateurs d’entreprises : quelques conseils pour réussir


On ne le dira jamais assez, le parcours du créateur d’entreprise est semé d’embûches. Et la réussite n’est pas nécessairement au bout du chemin.
Le point de départ de tout projet de création est bien entendu l’idée, qui se doit d’être bonne, voire excellente.
Mais cela est loin d’être suffisant.

Voici quelques conseils, qui vous permettront peut-être d’y voir un peu plus clair, pour bâtir un projet qui tiendra la route.

Lire la suite

L’auto-entrepreneur, contre vents et marées ?


L’indicateur des créations d’entreprises de juin dernier est à nouveau au vert, après deux mois inquiétants de baisse continue.
En juin, le nombre de créations d’entreprises a augmenté de 5,5 %, tous statuts confondus.
Ces données encourageantes publiées par l’INSEE montrent également que les auto-entrepreneurs ont encore le vent en poupe : la reprise des créations d’entreprises est largement tirée par les créations d’auto-entrepreprises. Actuellement, plus d’une création d’entreprise sur deux est le fait d’un auto-entrepreneur, et en juin on dénombrait 27 000 nouveaux auto-entrepreneurs, soit 2 000 de plus que le mois précédent.

Le rythme des nouvelles adhésion au régime auto-entrepreneur semble désormais se stabiliser, puisqu’on en compte environ 25 000 chaque mois.
C’est loin d’être négligeable, et ce bien que le contexte soit des plus incertains.
En effet, il a été envisagé pendant la campagne présidentielle par le candidat François Hollande d’apporter des aménagements au statut d’auto-entrepreneur pour en renforcer le niveau de protection sociale, sans plus de précisions sur la nature et la portée de ces modifications.
Ce projet a été remis sur les rails par Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, qui a estimé que le régime de l’auto-entrepreneur constitue une « concurrence déloyale » pour les petits commerçants et artisans.
Le régime est actuellement en cours d’expertise et un projet de refonte, devrait voir le jour dans les prochaines semaines. D’ores et déjà, l’hypothèse d’une limitation du statut dans le temps est écartée.
Quelle sera la nature des « ajustements » apportés au statut ? La Fédération des auto-entrepreneurs (FDAE) est mobilisée et a fait savoir qu’un certains nombres de points, spécifiques au statut et considérés comme essentiels, ne soient pas modifiés : la franchise en base de TVA, le fonctionnement du régime micro-social et micro-fiscal simplifié, la non-limitation dans le temps et la dispense d’immatriculation au répertoire des métiers et au registre du commerce et des sociétés.

Cette réforme à venir vous inquiète-t-elle ? Envisagez-vous d’ores et déjà un changement de statut ? Pensez-vous finalement créer votre activité sous un autre statut que celui d’auto-entrepreneur ? Le prochain Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) organise un cycle de conférences spécifiques aux auto-entrepreneurs : pour y avoir accès et poser toutes vos questions à nos experts, inscrivez-vous gratuitement !

Dans la jungle des statuts juridiques…


Tout créateur d’entreprise ou porteur de projet se pose à un moment ou à un autre, la question de son futur statut en tant qu’entrepreneur : faut-il créer une société, choisir l’entreprise individuelle et le régime de l’auto-entrepreneur, ou, pourquoi pas, opter pour le portage salarial ou même d’autres formules ?

Lire la suite

A propos du blog

Partages d’expertise, nouvelles tendances, contenus pratiques … Le blog du Salon SME - Solutions pour Mon Entreprise - a pour vocation d’informer les créateurs, indépendants et dirigeants de petites entreprises parmi lesquelles se trouvent les PME et les ETI de demain. « Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller. » - T.S. Elliot.

A propos du salon

Que vous soyez dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… Les Salon SME, à Paris et sur Internet, sont les événements incontournables pour faire aboutir vos projets d’entrepreneur, dynamiser votre activité et développer votre réseau.
Vos prochains rendez-vous en 2017 :
Salon SME Paris, les 25 & 26 septembre
Salon SME Online, les 5 & 6 décembre

Rejoignez la communauté du Salon SME